TROPHÉE des VILLES 2022

Depuis vendredi, nos représentants ont fait un parcours remarquable et remarqué, tenant leurs supporters en haleine tout au long de leurs matches : en quart contre Vesoul et en demie contre Fréjus, les Hauts-Garonnais passaient par le tir de départage pour se qualifier. Il en fut de même de la finale pleine de suspense mais  à l’issue de laquelle, ils devaient s’incliner sur un score cruel de 40/41. Trophée des Villes

Nous attendons le CR des Délégués présents à Palavas pour relater plus en détail les moments forts de ces trois jours de compétition.

 

 

 

­
­
­
­

Bron, éloge de la persévérance récompensée

C’est au bout du bout que Bron est allé conquérir sa première étoile au Trophée des Villes, après de multiples podiums. Comme la longévité de Fazzino, c’est aussi la persévérance de tout un collectif qui se voit récompensée. Toulouse n’aura abandonné son bien qu’au tir de départage, 41 à 40… Minimaliste et cruel !

Palavas-les-Flots. _ Finaliste en 2013 et 2016 ; demi-finaliste en 2009, 2012, 2014 et 2017 et quart-de-finaliste en 2019, Bron avait visité tous les chapitres du Trophée des Villes, sauf le sommet du podium.

Treize ans plus tard, voici donc la boucle bouclée, un succès qui efface une autre injustice, celle des échecs à répétition de Christophe Sarrio, lors d’un événement qui se refusait effrontément à lui. Le tireur lyonnais a toujours réfuté cette « névrose de la loose », une réputation qui commençait pourtant à lui coller sacrément aux basques. Aujourd’hui l’honneur est sauf !

Fazzino tel qu’en lui-même, Bousquet hors pair

Les années passent, mais il est inoxydable. Christian Fazzino affiche 66 ans au compteur, mais sa présence réserve toujours des prestations exceptionnelles. Son carreau, lors de l’épreuve de départage, a sonné la révolte des troupes dans un tir pas très bien embarqué.

Et que dire de Clément Bousquet, le joueur de moins de 22 ans de cette formation rhodanienne, mis à toutes les sauces, avant d’assumer pleinement sa mission lors du tir de départage (0, 5, 1 et 3 points).

 

La « Rouquié Attitude », une sacrée recette

N’omettons cependant pas la prestation de Toulouse, qui a effleuré du bout des doigts un impensable doublé. Victoires au tir de départage en quart contre Vesoul et en demie contre Fréjus, les Hauts-Garonnais ont retrouvé l’épreuve décisive en finale, galvanisés par leur coach, Philippe Rouquié.

Car le discours du gourou de Toulouse fédère ses troupes, les rassure, les transporte et les transcende. Rathqueber, Ivanovitch et les Faurel renâclent parfois aux injonctions du coach mais finissent souvent par convenir que les indications du double champion de France sont souvent affinitaires.

Ils auront simplement calé sur la dernière marche, faute de carburant dans le réservoir. Pour presque rien. Malgré deux carreaux de Bryan Faurel, mais aussi quelques petits manquements qui auront creusé le déficit. 41/40, un détail infime, mais un retard pour l’éternité…

­

Tous les résultats
Quarts-de-finale
Bron b. Arlanc, 13/10 et 4/13 en doublettes, 13/5 en triplette
Ajaccio b. Gonfreville l’Orcher, 4/13 et 5/13 en doublettes, 13/9 en triplette. 34/26 au tir de départage
Toulouse b. Vesoul, 8/13 et 10/13 en doublettes, 13/12 en triplette. 27/27 au tir de départage, et à la mort subite.
Fréjus b. Chomérac, 13/2 et 13/11 en doublettes, 13/10 en triplette.
Demi-finales
Toulouse b. Fréjus, 10/13 et 3/13 en doublettes, et 13/10 en triplette. 38/31 au tir de départage.
Bron b. Ajaccio, 13/12 et 13/0 en doublettes, et 13/9 en triplette.
Finale
Bron b. Toulouse, 10/13 et 5/13 en doublettes, et 13/2 en triplette. 41/40 au tir de départage.

­
­
­

Finale du Grand Prix (pour les éliminés des 16èmes et 8èmes de finale)
Saint-Loup (Tarn-et-Garonne) Maison Durk, Pierre Maurel, Sony Even et Matthew Azaïs b. Rumilly (Haute-Savoie) Claudy Weibel, Adrien Delahaye, Romain Zimmermann et André Lozano 13/10 et 13/7

­
­
­

Tournoi de tir de précision
Demi-finales
Vaillant (Le Mans) b. Logan Bâton (Douai) 33/29
Ziskowski (Palavas-les-Flots) b. Anthony Boutard (Brive-la-Gaillarde) 37/30
Finale
Thibaud Vaillant b. Quentin Ziskowski 29/28

­
­
­
­
­
­
­
­
­
­
­
­

 Un événement Quarterback – Agence de marketing sportif

Contact Presse : Louis MORIN : morin@quarterback-group.fr / 06 99 87 73 37

www.tropheedesvilles.fr  |  www.quarterback.fr

­