SUR LA ROUTE avec AVENIR31

UN ÉCHANGE SPORTIF avec LA BOULE PLAISANTINE

Par sa situation géographique et son histoire, Plaisance du Touch est une ville encline aux échanges, aux contacts, non seulement avec les cités voisines mais aussi avec des contrées plus lointaines. La municipalité favorise et soutient les échanges avec les villes jumelles (Lingfield, Carnate et Utebo ), que cela soit dans le domaine scolaire, sportif, économique… Aussi, régulièrement se retrouvent pour des rencontres culturelles, sportives et festives, à Plaisance ou dans les villes jumelées, des représentants issus de tous horizons afin d’échanger et de fraterniser autour de projets communs. Ici, l’idée d’Europe se conjugue au passé, au présent, au futur et se décline en amitié et fraternisation.

Samedi 6 avril, la Boule Plaisantine nous accueillait au boulodrome couvert de la rue des Tilleuls ; Gilbert, Robert et les bénévoles, recevaient avec plaisir ces jeunes passionnés de Pétanque, qui allaient profiter de cette journée pour mettre à l’honneur ce sport ! Discours de bienvenue et petit-déjeuner débutaient cette séance, tandis que les stagiaires profitaient de ces brefs instants de répit avant d’entamer cette journée de travail … D’un côté, nos   juniors en pleine réflexion face à ces « situations de jeu », de l’autre, les minimes et cadets en action sur une 1ère partie évaluée ! les spectateurs présents (parents, amis, mais aussi les bénévoles du club) ravis de ces évolutions, encourageaient et applaudissaient ces jeunes aux allures de guerriers, valeureux et combattifs. Nos invités (Cédric, Mathéo, Nathan) profitaient de cette aubaine, sous l’œil amusé de leur éducateur, nouvellement promus BF1, Florian et Alfred de la Boule Fonsorbaise ! Cette matinée, allait s’avérer déterminante pour nos juniors, pour les compositions d’équipes, participant l’après-midi au concours Doublettes de Muret, nouvelle formule pour des passionnés de compétition. Alors que ces derniers répétaient « leurs gammes » au cours de cette séance d’entrainement et de mise au point, les plus jeunes s’adonnaient aux ateliers de point-tir, concoctés par Didier et son staff ! Faire un bec, rentrer à deux, faire un devant de boule ou tirer sur l’oreille, trier une boule, panel de difficultés que maitrisèrent avec brio ces fanatiques de la petite sphère métallique. Malgré la grisaille matinale, régnait dans ce boulodrome une ambiance conviviale où le travail bien accompli était de rigueur et « payant » pour ces jeunes du pôle départemental.

12h sonnant au clocher du village, les combattants posaient leurs armes, le temps d’apprécier cette cuisine gastronomique, préparée par la « chef plaisantine », de renommée planétaire au sein de ce club ! un moment de détente, d’échanges, de rappels du comportement pendant le laps de restauration…

Dès 14h, alors que les juniors et leur coachs partis du côté de Muret St Jean se confronter aux seniors (résultats communiqués prochainement), les minimes-cadets allaient enchainer des parties où adresse, technique, tactique et réflexion allaient-être leur « cheval de bataille » ! De belles confrontations en perspective, des jeunes sérieux et motivés, tel était l’état d’esprit de cette après-midi, dont les résultats seront déterminants pour les futures équipes retenues pour le Régional de Millau Coopérateurs. Dernière halte de ce marathon :le goûter et son quatre-part ! quelques dernières confrontations spectaculaires, se rendant coup pour coup, des échanges fatidiques pour certains, mais toujours avec le sourire…une après-midi constructive, révélatrice du potentiel de chacun dont les acteurs, en leur âme et conscience, auront donné le meilleur d’eux-mêmes !

Débriefing en fin de journée, des remerciements tout particuliers aux accompagnants, aux parents et le mot de la fin pour les organisateurs du club-hôte : « Messieurs les coprésidents, mesdames et messieurs les bénévoles, merci pour votre accueil, votre gentillesse et votre dévouement pour cette jeunesse boulistique …Au plaisir de revenir prochainement ». Prochain épisode : Millau, le 22 avril. ( Didier FURTON )

———————————————

ESCAPADE EN ARDÈCHE !

Au cœur de l’Ardèche méridionale, Bourg Saint-Andéol est une commune peuplée d’un peu plus de 7300 Bourguesans et Bourguesanes. Cernée par des paysages de toute beauté, entre ses collines au nord, ses vignes en terrasse, ses champs de lavande, bordée par le Rhône, Bourg Saint Andéol offre à ceux qui la visitent un environnement idéal pour une découverte de l’Ardèche du sud et ses alentours. Profitez de votre séjour en camping, en hôtel, en chambre d’hôtes ou en gîte pour découvrir tous les charmes du centre historique de Bourg Saint Andéol, de ses nombreuses activités pour tous, sans oublier la découverte des produits du terroir et son « National jeunes de Pétanque », manifestation incontournable en Rhône-Alpes !

Récit de cette aventure, dont le changement d’heure aura été fatal à nos représentants du pôle départemental … De Toulouse à Bourg St Andéol, l’autoroute du soleil, véritable passeport pour des vacances de rêve sur le littoral méditerranéen, nous amena vers ce sanctuaire boulistique !

Dimanche 31 Mars, après un réveil difficile (dû au décalage horaire), Nicolas, Clément, Mickael, et leur coach Isabelle, arboraient cette compétition avec détermination. Une nouvelle fois, record de participation battu : 211 équipes. La catégorie Juniors, présentaient des équipes de France féminines, venues en découdre avec la gente masculine ; cela n’était pas pour déplaire à nos 3 juniors ! Mais, revenons à leur parcours en poule (parties en 11 points) :

1ère partie : compliquée par un point moyen, un tir pratiquement inexistant et des erreurs tactiques de l’adversaire (Lyon), permit à nos représentants de prendre l’ascendant et de l’emporter sur le score de 11-9. Un manque de dialogue, de confiance et de complicité joueurs-coach, des moments difficiles en prévision !

2ème partie : histoire sans parole … simple formalité d’une équipe niçoise plus conquérante, laissant peu d’espoir à nos haut-garonnais. Malgré une amélioration au point, les tireurs manquant leur cible, un cuisant 11-0 venait entacher le moral des troupes.

Partie de barrage : à nouveau, nous croisons les lyonnais. Partie serrée ( 4-5 à la pause-déjeuner) ; repas animé ou les discussions vont bon train : décision unanime étant prise de mettre Clément au tir ! Choix judicieux, qui permet à l’équipe, dont la cohésion se fait grandissante, de remporter cette partie 11-8.

Pas le temps de « souffler », sujet d’actualité dans le monde boulistique, me direz-vous ! Non, tout simplement, pas de repos sitôt cette partie terminée, se profilant à l’horizon cette sortie de poule : les aléas du tirage, à nouveau nos

bourreaux sudistes ! Motivation et changement de terrain allaient-ils être de bon augure pour cette revanche ? Les hostilités démarraient de fort belle manière : un Nicolas mangeant le bouchon, un Clément ayant réglé sa mire, un Michael tenant son rôle de régulateur, faisaient douter l’adversaire (4-5) … Euphorie de courte durée : suite à une mène favorable, un mauvais tir et la machine s’enraye. Trop de boules perdues sur la mène suivante (4-9) ; à cet instant, le sourire change de camp et victoire de l’équipe Vacca, Chapay, Denys sur le score de 13-4 !

Manque d’ambition, de réalisme, fébrilité de ces 3 garçons qui doivent apprendre à se connaître, à profiter de leur expérience personnelle pour s’aguerrir à la dure loi de la compétition : le potentiel de chacun doit pouvoir s’exprimer ! Félicitations aux organisateurs qui se battent pour pérenniser cette compétition jeunes dans un bel esprit d’amitié boulistique, une organisation parfaite qui mérite le détour, malgré ce goût d’inachevé pour ces juniors, fiers de représenter AVENIR 31, sachant que leur mission première, étant de donner une belle image de ce Sport. (Didier FURTON )