Infos Jeunes

09 juin 2019, le Jour le plus long pour nos Jeunes

A l’aube, une armada de voitures et mini-bus s’approche du boulodrome de Castelginest. Elle s’étale tout au long du chemin Buffebiau et ses environs, transportant pas moins d’une centaine d’enfants, venus des 4 coins du Sud-Ouest : coachs, éducateurs, parents, accompagnants les protègent ! Baptisée du nom de code « challenge Albert Derom », cette opération boulistique demeure la plus remarquable, autant par les qualités humaines de ses participants que par les prouesses en matière d’organisation logistique. À l’intérieur du site, les réseaux de résistance (restauration, graphiqueuses, arbitres) s’activent. Ils ont été avertis du débarquement par des messages codés de la radio anglaise, la BBC. Parmi eux, une citation de Jacky : « Allez, mes loulous, les petites sphères métalliques vont rouler » : la compétition était lancée !

Cette journée restera gravée dans les mémoires de nos anciens, mettant aux prises ces jeunes guerriers partis à l’assaut de cette forteresse, soi-disant imprenable ! Ce jour-là, plusieurs fronts de bataille allaient diverger nos troupes, mais du côté de Buffebiau, la qualité prit le pas sur la quantité, présentant les départements de l’Aveyron, le Tarn & Garonne et de la Haute-Garonne. Nouveauté cette année, les Benjamins avaient leur « propre compétition », qui permit d’apporter un brin de satisfaction avec ces visages rayonnants de vitalité et d’espérance, en somme la relève pour les prochaines décennies ! Un coup de chapeau à cette ossature de bénévoles, chacun s’affairant à une tâche bien définie, sous l’œil avisé de Raymond, la cheville ouvrière de cette Ecole de Pétanque ! Malgré une météo capricieuse, nos soldats, arpentaient ces terrains de jeux, scrutant la moindre bosse, le moindre trou, déjouant le moindre piège, afin de prendre le dessus sur son adversaire et empocher cette victoire tant espérée ; nos forces en présence allaient avoir des parcours différents :

  • Les Juniors (Florian-Hugo-Clément), dans un groupe de 6 équipes parvenaient à décrocher la 2ème place, tandis que leurs confrères (Enzo-Mickaël) cherchent désespérément leur partenaire : l’homme-invisible !
  • Les Cadets (Mathéo-Tony-Diégo), après un parcours matinal sans-faute butent en ½ finale A sur les futurs vainqueurs Tarn & Garonnais …un manque de réalisme !
  • Les Minimes (Dorian-Kaylie-Léo), nos champions Haut-Garonnais se firent surprendre par des Aveyronnais au stade de la demie finale A, laissant échapper cette partie …un manque de conviction, sûrement ! Quant à cette triplette expérimentale (Melissa-Lukas-Mathéo), au parcours atypique : croiser leurs collègues le matin, sans démériter, et se retrouver à disputer une finale C des plus extravagantes…avec une âme de fraternité !

Ces résultats sont le reflet d’une génération où la motivation et l’envie de jouer sont parfois à des années-lumière ; la soif de victoire, le savoir-faire, la réflexion de jeu, la gestuelle, seraient-ils éphémères ? Quoiqu’il en soit, le poing-rageur ou la tape-amicale sont-ils des éléments absents lors de ces joutes ? Il est bon parfois, de revenir sur le basique, les fondamentaux acquis lors des entrainements spécifiques où rigueur, respect, humilité, apprentissage sont les critères prépondérants pour ces soi-disant défenseurs de ce sport. De plus, doit-on remettre en cause la légitimité du coach ? Quoi de plus agréable que d’avoir le bon conseil : encore faut-il être à l’écoute !
Remerciements tout particuliers à l’école de pétanque de Castelginest, son président, ses bénévoles et ses éducateurs pour leur investissement auprès des jeunes pour que perdurent cette passion de la Pétanque, au travers de manifestation telle que nous avons pu vivre ce 9 Juin ! Prochain rendez-vous, Montpezat de Quercy, le 16 juin. (Didier FURTON)