Infos Jeunes

Samedi 24 novembre 2018, le club du TPO reçoit le Trophée des jeunes en Doublettes. Une bonne participation, voyez par vous-mêmes : 26 équipes minimes, 18 cadets et 12 équipes junior.

              

 

     

        

 


ÉCOLE de PÉTANQUE ROQUEFORT/COMMINGES (RoC)

Cette école nouvellement créé mais déjà opérationnelle, a organisé une première journée qui a réuni 5 garçons et 1 fille, âgés de 11 à 14 ans. Les 2 premières séances ont montré des jeunes respectueux, attentifs et assidus … de bonne augure pour la suite de la saison.

Le prochain rendez-vous est fixée au mercredi 07 novembre : dirigeants et bénévoles attendent tous les jeunes désireux de découvrir la Pétanque ou de parfaire leurs connaissances et contribuer ainsi au développement de l’école de Pétanque.

 

 


UNE IDYLLE … IS BORN !

Samedi 20 Octobre, rapprochement de 2 écoles de Pétanque : Buzet-Gratentour. Profitant de ce début des vacances scolaires pour se retrouver sur les installations buzétoises avec au programme, un entraînement commun : les oies de Buzet associées aux diables rouges de Gratentour, permettant à tous de travailler avec d’autres partenaires et de progresser dans les meilleures conditions. Avoir des objectifs bien définis lors de ces « travaux » est l’une des principales étapes du succès, car cela vous permettra de savoir ce dont vous avez besoin pour atteindre votre but !

Objectif : la formation du Joueur, issu de club différent, permettra de s’entrainer à son niveau de jeu sur des thèmes de jeu bien précis. Le travail en commun des éducateurs permettra d’échanger leurs idées, leur passion de ce sport au service de cette jeunesse avide de sensations boulistiques. Cela n’est possible qu’avec l’implication réelle et totale de tous : joueurs, éducateurs, mais aussi parents et accompagnants !

La Séance : l’investissement dans la préparation et l’animation de la séance, de façon à présenter aux jeunes l’intérêt de telles formes de travail, à la fois ludique et éducatif ; les points abordés passeront avant tout par l’échauffement, puis les ateliers par tranche d’âge et enfin la mise en application lors de mini-parties, le tout en parfaite sécurité ! Ce travail, ne fera pas forcément de ces enfants des « Champions », mais l’aboutissement de valeurs sportives : l’esprit d’équipe, le respect des autres, l’humilité et l’amitié !

La Finalité de cet « Entrainement commun » : pérenniser ces écoles de pétanque dans la durée ; solliciter des bénévoles pour encadrer ces jeunes ; profiter de l’expérience de pétanqueurs confirmés pour les aguerrir à la compétition ; fidéliser les parents et à cette occasion, leur faire découvrir ce sport ; attirer des partenaires pour un meilleur confort des joueurs ( matériel, tenue vestimentaire, déplacement sur les compétitions ) !

10h : Viennoiserie, café, puis présentation de cette matinée et nous voilà à pied d’œuvre. Les tâches réparties, la séance de travail pouvait démarrer : quelques pas de danse, quelques arabesques telles des cygnes majestueux, perforaient cette brume matinale, mettant à contribution cet échauffement musculaire. Quoi de plus naturel de préparer l’organisme à l’effort, en élevant progressivement le niveau des sollicitations. Pourquoi s’échauffer ? Afin d’aider à prévenir des blessures, à augmenter la performance, à améliorer la concentration : moment apprécié de tous. Il est grand temps de passer aux différents ateliers concoctés par les éducateurs : les plus jeunes travaillent le lancer (un cercle, une barre, un pneu ; un seul objectif : envoyer la boule dans la cible) ; les cadets s’emploient à parfaire la maîtrise du point ( avec des techniques diverses : l’envoi, le passage dans la lunette, l’effet gauche-droite), tandis que les confirmés entament une partie ou tactique et stratégie seront mises à contribution. Le restant du temps étant réservé « au tir sur la poutre », vieille technique ancestrale qui en surprendra plus d’un, tant cet exercice demande adresse et réflexion. Séance entrecoupée d’une pause, permettant à ces sportifs de se libérer des contraintes boulistiques, de profiter de cet instant apaisant avant de repartir, ragaillardi, à l’assaut des ultimes parties mettant à profit les acquis de la 1ère heure !

11h45 : Fin de cette séance, laissant place au « pot de l’Amitié », moment opportun pour une analyse succincte de cette matinée où le staff échange, propose, donne des directives pour le thème suivant, tandis que les enfants trépignent d’impatience à l’idée de se revoir prochainement. Un grand merci à toutes les personnes qui ont pu donner de leur temps afin que ce moment soit très réussi. Les enfants sont ressortis de cette expérience avec des étoiles pleins les yeux ravis d’avoir partagé ensemble leur amour pour la Pétanque…( Didier FURTON)


Mondial la Marseillaise 2018, un rendez-vous unique !

Si les plus grands joueurs et joueuses de la planète pétanque rêvent d’inscrire un jour leur nom au palmarès de la Marseillaise, beaucoup viennent en famille ou entre amis, garnir les allées du parc Borély pour une semaine de détente et de convivialité.Là est toute la magie du Mondial : les champions y côtoient les anonymes, les amateurs y rencontrent des joueurs moins confirmés, de tous âges et tous horizons, dans un tourbillon festif, sportif et populaire unique en son genre. Une histoire, faite de succès renouvelés, fruit d’une aventure humaine et fraternelle dont nous allons, tous ensemble, écrire un nouveau chapitre à l’occasion de cette 57e édition. A vous de jouer ! Le Crédit Mutuel Mondial des jeunes-la Marseillaise, édition 2018 du 3 au 5 Juillet, proposait une nouvelle formule : 2 concours / Benjamin-Minime et Cadet. Nos 3 représentants, Léa Libreau, Mathéo Couton et Mathéo Catalan (cat. minimes ) allaient vivre cette extraordinaire compétition en compagnie d’Aurélie, leur coach pour cette semaine Marseillaise ! Plus de 300 jeunes se présentaient aux portes du Parc Borély, ce mardi 3 juillet, bravant une chaleur étouffante, prêts à combattre pour espérer remporter le Graal, objet de toute convoitise, lors de cette finale sur l’esplanade du Muceum ! Voici leurs parcours :

Mardi 3 Juillet : Parties de poule. Des marseillais seront nos principaux adversaires ; une 1ère partie bien commencée, mais suite à un déplacement de « bouchon », au changement de distance et voilà nos jeunes submergés par leurs adversaires : résultat final, partie perdue : 6-13. Le « barrage », permettra de retrouver motivation, envie et la gagne de surcroit (13-10) … Bel esprit d’équipe sur cette partie !

Mercredi 4 Juillet : une journée longue et stressante, mettant à rude épreuve les sensibilités et caractères de chacun… Affaire à suivre ! La sortie de poule mettait aux prises une nouvelle équipe marseillaise sous un soleil de plomb ; partie dont le Point sera primordial et prioritaire pour remporter cette rencontre ( tant le tir nous faisait défaut). Bon début (10-3), puis un relâchement (10-7) ; décision prise de « faire tourner » les deux Mathéo : coaching payant, victoire 13-7. Passé par les cadrages, nous voilà à nouveau en difficulté après un bon début (6-0 en 2 mènes) ; pas de point sur distance courte pour notre pointeuse, cherchant l’équilibre en position ‘accroupie’. Décision fut prise de passer à l’offensive, en distance courte : sage proposition qui se résume par une victoire ( 13-6) ; une dernière mène d’anthologie :  4 « carreaux » par les 2 Mathéo…

¼ finale contre l’Isère : A noter l’ambiance électrique des supporters Isérois, dont le manque de respect se faisait sentir ; il aura fallu l’intervention inopinée d’un des éducateurs Haut-Garonnais, présent sur le site, pour restituer l’ordre dans la partie en cours ! Bel appoint de Léa, mettant l’adversaire en difficulté par « ses devants de boules meurtriers », prenait le pas sur ses 2 compères ; à 8-6, décision est prise de faire tourner les 2 Mathéo : sur cette mène, point à l’adversaire, Mathéo Catalan, 1 boule en main et « un tir à 4 ». boule difficile à tirer, risque de contre, mais décision unanime, et la « Bonne Mère » veillait sur ces 3 minots : palet et partie gagnée 13-6 !

½ finale contre la Drôme : Mauvaise entame de partie ( 0-5) ; pas de point et 50% au tir. Une 2ème mène à notre avantage ( 2-5), la 3ème leur étant favorable ( 2-9). Les esprits s’échauffent par manque de jeu ( peu ou pas de point, de tir)! Des visages fermés en disaient long sur le dénouement de cette aventure …Un déplacement de bouchon et voilà la fin du rêve marseillais. Des mines tristes et accolades clôtureront cette dernière mène, tant l’adversaire nous était supérieur !

Point de regrets, simplement un sentiment de frustration, car le «  Muceum » était tout proche, cette dernière partie tant espérée dont tout pétanqueur aspire à fouler cette esplanade … Que retenir de cette escapade ? Du plaisir, de l’envie, de la camaraderie, du respect mutuel. Associer 3 forts caractères à une « main de velours » fût une expérience enrichissante, à tel point que les protagonistes garderont un bon souvenir de cette épopée Marseillaise !

Qu’en est-il des équipes Haut-Garonnaises ? 16èmes de finale pour les champions HG Minimes Fonsorbais (Dorian Kaylie, Léo), 8ème de finale pour les Cadets ( Cyril, Hugo, Michel dit « Kenny » ) de Castelginest et ¼ finale pour les Cadets ( Nicolas, Kenan, Romain ) de Castelginest. Point de récidive pour la catégorie Cadet qui, tout le monde s’en souvient, avait conquis le public de ce Mondial la Marseillaise à pétanque en 2017 (Didier FURTON)


VALENCE, une Histoire qui se perpétue

La légende de la ‘Pétanque Valensolles’  tient tout autant de l’épopée que du sport boulistique. Il y plane toujours le parfum frais d’une nostalgie sans cesse renouvelée et l’on en ressort chaque fois plein de souvenirs et les yeux pétillants d’héroïsme. À n’en pas douter, cet International Jeunes à Pétanque 2018, sera l’occasion pour tous les spectateurs, massés en nombre au bord des terrains de jeu, de vibrer de nouveau sous la chaleur estivale au rythme des exploits des mordus de ce Sport ! Événement qui permet de participer à l’évolution de la cité, à son rayonnement, à son attractivité, et de découvrir tout à la fois la beauté de ces paysages, les talents de cette ville et les plaisirs d’y vivre. De quoi offrir à Valence une fête magnifique, de part la qualité des joueurs présents à cette compétition.

Récit de cette Aventure :

Vendredi 22 Juin : Départ vers la cité mythique,au cœur du couloir rhodanien et soumise à un climat méditerranéen, Valence est souvent désignée comme étant « la porte du Midi de la France ». Entre Vercors et Provence, sa situation géographique attire de nombreux touristes et bon nombre de pétanqueurs, impatients d’emprunter ‘la route du soleil’, lieu privilégié pour des vacances inoubliables !

Samedi 23 Juin, sitôt 9 heures, Alain accompagné de Florian Azema, Adrien Delahaye et Teddy Combres entraient en action : 16 équipes nationales et étrangères débutaient le tournoi « exhibition ».  Nos représentants enchainaient les rencontres face à l’Angleterre ( 13-0), l’Espagne (3-13), la Suisse (13-3), Israël (13-0), la France (13-4) et l’Allemagne (10-8), ce qui nous permettait de finir 1er de poule à égalité avec l’Espagne ! Au final, cette dernière nous ayant battu, nous terminons 2ème de poule et jouons la 3ème place face à France 2. Malgré une belle opposition (du beau jeu, le bouchon annulé 4 fois de suite), nous nous inclinons 4-6 et finirons 4ème derrière L’Espagne, Monaco et France 2 …

Dimanche 24 Juin, place à l’International, où concourent 3 équipes du pôle départemental :

En Junior, nous retrouvons notre équipe et leur coach ; la poule composée de l’Allemagne, l’équipe Dantin du Vaucluse et une équipe locale. Les 2 premières parties gagnées, la sortie de poule face à l’Allemagne ( 13-3) nous propulsait vers les 1/4 de finale contre une belle équipe de la Drôme ; parcours sans faute, une nouvelle victoire ( 13-5), la ½ finale nous voyait opposée à France 1 : menés 1-6, la remontada nous catapultait vers cette finale dont on pouvait rêver : Avenir 31 / Monaco. Finale qui laissera quelques regrets : menés 1-8, revenus à 7-8 puis menés 7-10, revenus à 10-10 puis 10-11 ( le tournant de cette partie), pour s’incliner la mène suivante !

En Cadet,Damien Seller, Cyril Cadilhac et Hugo Gross, coachés par un petit nouveau « Florian » qui prendra du plaisir à suivre cette équipe, les menant proche de cette finale dont 2 des colistiers espéraient faire le « Triplé ».

Revenons sur ces péripéties : 2 parties gagnées en poule permettaient d’envisager la suite de l’aventure avec sérénité. Coup de chaud lors de la reprise ( gagné 13-12 face à Bourg Saint Andéol ), un ¼ finale face aux Marseillais (Escolo, bacco) gagné dans la douleur (13-11), une ½ finale fatale face à Orange sur un score sans appel. La compétition s’arrêtait là !

En Minime, Dorian Berges, KaylieVictoor-Demeter et Léo Cadilhac, suivis par Éric, étrennaient leur titre de Champions de la Haute-Garonne. Des débuts prometteurs (gagné face à Valensolles 13-4 et l’Ardèche 13-11). Sortie de poule : changement de terrain, point approximatif, pas de tir, l’équipe est en difficulté ; menés 0-8, 1-10, une remontada s‘impose, mais le miracle n’ a pas eu lieu, nous inclinant 10-13.

Dommage, une équipe à notre portée, qui sera présente dans le carré final. Un manque de réalisme, de réussite, de travail non terminé, auront-ils été la clé de cette compétition achevée précipitamment ? Les années passent, le charme demeure ! L’excitation de la victoire est toujours présente. Cette continuité du résultat est le fruit d’un travail commun : compétiteurs, coach, parents, les acteurs principaux de cette « saga » boulistique perpétuent cette histoire, esquissée, il y a quelques années…Relations privilégiées d’amitié, d’échanges, et de coopération avec la Pétanque Valensolleset Avenir 31 dans un perpétuel et heureux recommencement ( Didier FURTON)

 


MONTPEZAT de QUERCY ou une histoire d’Hommes !

17 Juin 1940, le Maréchal Pétain demande l’armistice aux Allemands, d’une allocution mémorable : « C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat ».

17 Juin 2018, au Départemental de Montpezat de Quercy, le Professeur Colmagro réunissait  ses troupes : 50 équipes allaient non pas déposer les armes, mais tout au contraire, engager un féroce combat, sur cette terre Tarn et Garonnaise ! Cette compétition en pleine expansion, grâce aux bénévoles du club-hôte, devrait trouver un rythme de croisière affriolant pour les prochaines années. Des 4 coins de France, cette manifestation s’inscrit tout naturellement dans le calendrier des compétitions Jeunes !

Passage incontournable pour Avenir 31, 2 équipes se présentaient à l’appel, dès 10h.

En junior, la qualité l’emportant sur la quantité : 7 équipes présentes ! 2 poules constituées où nous retrouvons nos compatriotes Florian Azema, Enzo Navarro et Jonathan Loubens, coachés par Isabelle, face à Pins-Justaret / Villate ( 13-5) et Castelginest/Secteur Pibrac (13-4). Jonathan, eut un démarrage difficile, qui s’estompât au cours de la partie suivante… la 3ème partie se déroulait fort bien (victoire face à Labastide du Temple, 13-7), partie maitrisée et gérée par nos 3 lascars. A nouveau Jonathan, en grande difficulté au tir, passe au point, et accomplit un « sans-faute » ; Florian prenant le tir avec un excellent pourcentage. Vainqueur de cette poule, nous voilà propulsés en ½ finale du A …Pas de répit, l’épouvantail Frontonnais se dressait sur notre passage : une entame de partie fort équilibrée, score de parité : 5-5 ; à nouveau, coaching, palliant au manque de Tir et désignant à nouveau Florian au poste de « Maitre-canonnier »…Heureuse initiative, installant le doute chez l’adversaire, et provocant sa perte : 13-8. Finale inattendue face à l’association Paol le Moal, Paul Gross et Alexy Ceretto qui venait de « sortir »‘ la formation de Dylan Jandras, un des favoris de cette compétition. Une belle finale, tant les équipes se rendaient coup pour coup. Notre équipe dût monter son niveau de jeu pour finalement l’emporter sur le score de 13-9. Belle prestation des 3 colistiers, belle entente de ces 3 guerriers, en somme, une victoire méritée (au dire de leur coach) !

En minimes, un plateau fort relevé promettait de belles rencontres, tant les visages épanouis de ces jeunes montraient une détermination exceptionnelle. Nos représentants, Léa Libreau, Lorenzo Gasc et Léo Cadilhac , sous la houlette d’Alain auront fort à faire lors de cette matinée, dont une équipe de St Juéry, qui au vu de leur parcours sera l’équipe à battre ! Une poule ou la partie de barrage sera nécessaire pour continuer l’aventure ; des émotions palpables, mais aidés en permanence par le « papa poule », qui par ses conseils avisés tenait cette équipe à flots. Léa et son sourire charmeur, Lorenzo et sa nonchalance légendaire, Léo avec son flegme britannique viendront à bout de leurs adversaires pour se hisser vers cette finale tant espérée. Un dernier obstacle et non pas des moindres, cette équipe de St Juéry, vieux souvenir de cette matinée…Finale indécise, les 2 équipes s’observant, cherchant la moindre faille, profitant du moindre faux pas, un score révélateur avant d’entamer la dernière mène : 11-12, en dira long sur l’intensité de cette partie. Une mauvaise amorce de notre « artilleur Maison » laissera échapper la victoireface à cette formation Tarnaise !

Résultats des plus corrects pour ces compétiteurs, avec un bel esprit d’équipe, une motivation et l’envie de bien faire. A signaler les belles performances des sociétaires du Pôle, sous les couleurs de leur club respectif: J. Roca, A. Azevedo, H. Gross, C. Cadilhac, M. Philipot, K. Victoor-Demeter et D. Berges.Remerciements au Club de Montpezat pour cette organisation sans faille, grâce au travail de ces « hommes de l’ombre ». (Didier FURTON)


PINS-JUSTARET/VILLATE, une école de Pétanque face à son Destin !

Heureuse initiative du club de pétanque de Pins-Justaret/Villate : la création d’une École, dont le président criera à qui veut bien l’entendre : « L’avenir pour nous est là » ! Voilà qui peut créer une motivation supplémentaire pour cette nouvelle génération de Jeunes…Et quelques années plus tard, ce projet qui tenait à cœur ces passionnés de pétanque, cette école continue à se structurer avec plusieurs objectifs fixés par Pierre et Christiane Combres, les fers de lance: « la formation, c’est primordial. Nous voulons leur apprendre à jouer à la pétanque afin de les amener vers des compétitions dans l’année. » et de rajouter, la pétanque, c’est un vrai sport !

Sur le terrain, à l’ombre des platanes de la place de Villate, avec les éducateurs, initiateurs et parents, c’est de manière très ludique que cet apprentissage se fait : viser une quille, passer entre deux poutres, atterrir dans un pneu, envoyer dans une donnée, mais toujours avec un rappel appuyé sur la sécurité. Une institution, qui n’a pu se faire sans la complicité de ces deux passionnés, Christiane et Pierre qui sont retournés à l’école pour valider leur diplôme d’initiateur, puis obtenir leur BF1 pour ouvrir cette pépinière pour jeunes. ». De plus, posséder un panel de boulistes chevronnés permet d’assurer des rotations pendant les cours », des cours qui sont dispensés tous les samedis, de 10 h à 12 h …« Avoir au moins 7 ans », condition pour pouvoir s’inscrire ; côté matériel, l’idéal, c’est que chaque enfant apporte ses boules, s’il en a. Il ne faut surtout pas que cela soit un frein pour venir découvrir ce sport ! L’école, c’est avant tout une histoire de famille où il fait bon vivre, une ambiance de camaraderie où règnent bonne humeur et convivialité ! Telle la devise de la République « liberté, égalité, fraternité », il apparait au fronton de cette École « respect, humilité et réussite ». Habituer les enfants à venir exactement à l’heure qu’on leur indique, à s’y acquitter ponctuellement des exercices (ateliers de point, tir, réflexion) qu’on leur impose, et des missions de diverses espèces qu’on peut leur confier ( participation aux compétitions ). Du néophyte qu’il faut choyer, éveiller, encadrer, lui donner beaucoup plus, contenter sa curiosité, en passant par l’apprentissage pour aboutir à une mise en application de ce savoir, de ces acquis lors de sa première compétition, le chemin est long … Sans pour autant négliger «  les équations et la grammaire », les études seront plus enracinées dans l’expérience afin de mener à bien des projets : se mettre à rêver d’un titre départemental, territorial ou national, pourquoi-pas ?

Dans cette école, on imagine une pédagogie active, coopérative, ouverte sur le monde sportif, et plus particulièrement, sur cette petite sphère métallique ; motivation, envie, passion, des maître-mots pour ces jeunes issus d’horizons divers, dont leurs mentors ne cessent de clamer haut et fort : « il y a de la graine de champions ». Cette école mérite toute son attention, de part la présence assidue aux entrainements, du travail accompli par l’équipe de bénévoles, des résultats marquants et encourageants qui suscitent intéressement et admiration de parents, conquis par cette émulation boulistique. Fierté du secteur de Muret et de son responsable Francis Ricard, quid des aficionados de ce sport n’ont un jour croisé ces « pétanqueurs en herbe »sur un terrain de jeu, pouvant apprécier le fair-play et la sportivité, l’adresse et la technique que leurs ainés essayent de leur transmettre le Samedi matin; en outre, il est juste et fort logique de mettre en valeur cette école, tant le respect et loyauté sont de mises, tant la volonté d’enseigner ( dont Alexandre, jeune initiateur) est une priorité pour ces « mordus » de Pétanque !

Éducateurs et initiateurs, occupent une place spécifique au sein de cette École, apportant leur contribution en tant qu’acteur de renouvellement, de complément de soutien ou d’innovation, tout en respectant les fondamentaux, dans une approche éthique et humanitaire ! Favorisant l’initiative, la créativité et l’esprit d’Équipe, nul doute qu’en lisant ces quelques lignes, tout adepte de la petite boule sera attentif aux besoins de cette école ( Didier FURTON)


LONGAGES au service des Jeunes

Tous les ans, en fin d’année scolaire, le projet de l’école maternelle est de faire connaître aux écoliers, le village et son environnement. Cette année, le choix des maîtres s’est porté sur les sports et les clubs sportifs locaux.

A cette occasion, le club de pétanque local GPL a initié les petits Longagiens au jeu de pétanque. Vu le très jeune âge des apprentis, les licenciés du club (Rose, Jean-Pierre, Pierre, René, Germain et Jean-François) ont choisi le jeu de « la molle » (boule en cuir remplie de sable) dite aussi «pétanque d’intérieur » pour effectuer cette initiation.

Certains ont déjà joué à la pétanque avec leurs parents, mais beaucoup ont découvert ce jeu et ont vraiment joué assidument, avec dextérité et habileté. Les coachs de GPL ont même pu découvrir de véritables petits talents habiles et qui sait, qui seront peut être un jour Champions de pétanque ? A suivre et bravo pour cette initiative.

                                                     


GRATENTOUR, une école de Pétanque où il fait bon vivre !

Pour un mode de vie actif, le Sport incarne le plaisir, l’action et l’engagement. Il a des vertus éducatives, citoyennes, sociales et intergénérationnelles, ses bienfaits n’étant plus à démontrer tant sur le plan physique que psychologique. Donner le goût de l’activité physique, c’est le travail de tous : parents, éducateurs, institutions sportives …Et plus particulièrement, nous nous tournerons vers la pratique de la PÉTANQUE ! Sous les projecteurs, l’École de pétanque de Gratentour. Nouvellement créée, cette institution va nous permettre de découvrir des passionnés de ce sport qui vont (ou du moins essayer), de transmettre ce savoir à des futurs champions… Témoins de cette aventure, Jacky et Bernard.

Tous les samedis matin, du côté du Complexe Sportif, une fourmilière s’active. Ouvrières, ouvriers sont fin prêts et vont mettre du cœur à l’ouvrage, pour découvrir cette activité et qui sait, une passion pour ce sport.

9h30, le boulodrome est en effervescence, les jeunes sont bien présents, les parents bien sages sur les bancs, les éducateurs en pleine réflexion pour cette matinée de travail ! Jacky, en maître de cérémonie, sonne le rassemblement, fait l’appel et d’une voix détonante, explique « au tableau noir » la séance prévue ce jour ; débat fort animé, les questions fusent, les jeunes amusés, les parents médusés : la pétanque est une véritable source de connaissances, de réflexions et de mises en pratique au vu de ce qui leur ait proposé …Rappel des consignes de sécurité, la séance peut démarrer. Tout sportif, quelle que soit la discipline, se doit de s’échauffer : tout naturellement, les voilà partis pour arpenter en petites foulées ce boulodrome et ses alentours … Une mise en jambes, le rythme cardiaque s’accélère, nos athlètes haletant, sourire aux lèvres, s’efforcent de suivre le « lièvre de service » ; puis vient le travail des bras, des poignets et enfin, quelques mouvements, boules en main : un esprit sain dans un corps sain (dixit Homère) !

Une première heure consacrée aux ateliers où les « bases » de la pétanque seront évoquées : la position dans le cercle, la gestuelle du lancer, l’envoi dans une donnée, la distance donnée-bouchon pour un pointeur, la précision et la distance cercle-cible pour un tireur. Tels des artistes graffeurs, laissant libre court à l’imagination, à la créativité, Jacky se lance dans un dessin artistique, à même le sol, tandis que Bernard appose les cercles, manipulant avec dextérité « le kit du Pétanqueur » : cercle, jalons faisant office d’obstacle, boule-cible, seront les principaux éléments des ateliers concoctés par nos 2 compères. Récompense suprême : le casse-croute à la mi-temps ! Des mines réjouies prendront possession du club-house, profitant de cet instant pour se restaurer, tandis que les parents, reprendront leur souffle, tant les encouragements voués à ces jeunes sont intenses. Jacky reprenant ses petites fiches, ses notes confidentielles ; Bernard suivant les consignes à la lettre pour la mise en place de la suite des opérations ! « Allez les enfants, place aux parties », tel était le mot d’ordre lancé par Jacky. Les équipes faites, la séance reprenait : le but du jeu, étant d’approcher ses boules plus près du ‘but’ que celles de son adversaire ; et puis, selon la situation présente, décision prise d’essayer de pointer ou de tirer et de totaliser 13 points pour gagner la partie. (partie mettant à profit les enseignements de la première heure)

11h30 : Briefing suivi du cri de guerre, clôtureront cet entraînement. L’apprentissage de la pétanque chez les jeunes, passera obligatoirement par ce travail, qui par la suite donnera lieu à des compétitions où les jeunes pourront s’exprimer et mettre en application tout leur savoir-faire acquis au cours de cette «  expérience du samedi matin ». Éducateurs et Bénévoles seront heureux de vous accueillir à cette école, où il fait bon vivre, cette école qui prospère, cette école qui sait préserver amitié et convivialité. Soyez les Bienvenus ! … (Didier FURTON)


SÉLECTION DÉPARTEMENTALE JEUNES

Samedi 5 mai, le Comité Départementale organise à Fonsorbes une sélection départementale jeunes ouverte à tous les jeunes nés en 2002, 2003, 2004, 2005 et 2006 . 18 jeunes avaient répondu présents dont 3 féminines et 15 masculins répartis comme suit :
– 6 de 2006 ;  2 de 2005 ; 4 de 2004 ; 3 de 2003 ; 3 de 2002
4 éducateurs ont évalué et encadré ces jeunes venus de toute la Haute-Garonne pour essayer de passer l’étape et d’être retenus pour la sélection de ligue qui aura lieu fin septembre. Cette journée s’est déroulée samedi de 14h à 18h30 dans un bon esprit sportif.3 parties évaluées et tir de précision  avec un gouter en cour du programme. Les heureux élus devront patienter fin août/début septembre.

CHALLENGE JEUNES à CASTELGINEST

Dimanche 6 mai, l’École de Pétanque de Buffebiau à Castelginest (Secteur des 4 Vallées) organisait la 7ème étape du 6ème Challenge EDUCNAUTE JEUNES 2018, ainsi que le Challenge la Dépêche en souvenir de M.Albert DEROM .

Cette journée baignée par un soleil salutaire qui a permis au public de venir regarder des parties de très bon niveau. Au total, ce sont pas moins de 60 équipes venues de la Région SUD « ex PACA », de l’AUVERGNE, du LIMOUSIN, et bien sur de MIDI-PYRÉNÉES, qui ont été reçu par les organisateurs de ce concours qui fêtaient les 25 ans de l’école de BUFFEBIAU en présence des élus de la mairie, du conseil départemental et Didier Furton responsable du groupe Avenir 31. Les champions Haute-Garonne cadets  Romain Cazeneuve , Kenan Demeter et Nicolas Richard étaient présents lors d’un vin d’honneur offert par la mairie de Castelginest.
Résultats
– En catégorie Junior : vainqueur,  l’équipe de Fronton  – Finaliste : l’équipe NH des Bouches-du-Rhône
– En catégorie Cadet : vainqueur, l’équipe NH du Tarn – Finaliste : l’équipe de Montpezat

 

En catégorie Minime : vainqueur : l’équipe de Millau  – Finaliste : l’équipe d’avenir 31
– En catégorie Benjamin : les 4 équipes présentes on disputé un mini championnat et comme à l’école des fans, tous  ont gagné des lots offerts par les partenaires dont le comité départemental.
L’école de pétanque remercie les élus ainsi que le comité départemental, ses bénévoles et tous les participants dont la contribution à permis le succès de cette magnifique journée (Raymond NEVEU)
                 

Samedi 10 mars à Bessières

Valérie Sarman, Delphine Mondragon et Raymond Neveu, les fers de lance du secteur des 4 Vallées accueillaient une soixantaine de jeunes pour une après-midi conviviale : découverte pour certains, apprentissage pour d’autres et compétition pour les plus érudits seront regroupés autour d’un seul thème, la PETANQUE chez les Jeunes !

Venus des 4 coins de ce secteur, ces jeunes issus des écoles ou clubs de pétanque de Bessières ( les Phenix), Castelginest-Buffebiau, Launaguet, Gratentour, Buzet, Magnanac, Villematier, Fenouillet, Saint-Alban et Castelnau d’Estretefonds, vont taquiner ces petites sphères métalliques, encouragés par un public ( éducateurs, parents, amis) qui restait pantois face à l’adresse de ces jeunes, sûrement les champions de Demain ! Benjamins, Minimes, Cadets, réunis autour de Valérie en chef d’orchestre, Delphine aux manettes et Raymond sur le terrain, allaient s’affronter par cette belle journée printanière. En admiration devant ces jeunes pousses ( 4ans pour la mascotte des bleus, 15 ans pour le vétéran des rouges) : les éducateurs dans leur rôle de coach et conseiller, les parents applaudissant à tout rompre leurs progénitures, les accompagnants ébahis par cette maîtrise et habileté développées par certains et enfin la présence d’Avenir 31, à l’affût de la perle rare …Telle une ruche en effervescence, ces guerriers entraient dans l’arène : les terrains de jeux (au dire de certains) techniques et préposés à l’envoi. S’affairant autour de cette petite boule, le but aux facettes multicolores, le chef d’équipe donnait l’ordre : l’ouvrier s’exécutait (allez, je pointe), l’adversaire rétorquait ( allez, je tire) …S’ensuivait une multitude d’actions, les mènes qui allaient décider du vainqueur au sourire ravageur, mais aussi du vaincu au regard des mauvais jours ! Telle est la dure loi du sport : gagnant, perdant, l’essentiel étant de participer et de prendre du plaisir en toute camaraderie, en se respectant mutuellement, en faisant preuve d’humilité et d’un comportement irréprochable … telles sont les valeurs de cet art, que tout pratiquant doit pouvoir y satisfaire. Les équipes formées ou composées sur place allaient profiter de cette après-midi ensoleillée pour montrer ce qu’est la panoplie du parfait pétanqueur : tenue vestimentaire, boules, but, chiffon, mètre et son savoir-faire !

Dans une ambiance de compétition digne des plus grands championnats, cette rencontre a permis de tisser des liens entre joueurs, mais aussi un rapprochement d’éducateurs et un échange d’idées entre parents. Le secteur des 4 vallées, le club-hôte se félicitent de l’ambiance conviviale et sportive sur le terrain comme lors des récompenses attribuées à l’ensemble des participants ; que de sourires, que d’émotions lors de la remise de médailles, breloques, coupes, trophées …sans oublier le trophée du Fair-play qui vient récompenser la courtoisie et la gentillesse même !

Qu’il est agréable de voir cette foule en liesse applaudir aux exploits des enfants, de côtoyer ces éducateurs conversant pour les coaching à venir, de surprendre des discours sur les futures compositions d’équipes pour les prochains championnats, de voir des visages rayonnants de nos responsables pour la réussite de cette journée : en serait-il autrement, si ce genre de retrouvailles n’avait pas lieu, si ces jeunes ne pouvaient exercer cette passion profonde et inaltérable…Un seul regret, de ne pas voir nos champions du jour apporter leur contribution au côté de ces acteurs en attente de sensations fortes : ils seront pardonnés, ayant eu vent qu’ils concouraient du côté d’Agde !

Que dire de plus, sinon de féliciter les organisateurs de cette manifestation, les acteurs, les parents et accompagnants, mais aussi ces éducateurs au service de cette jeunesse boulistique. Une expérience à renouveler (Didier FURTON)


Samedi 03 février à Fenouillet
Malgré un après-midi frileux, 47 équipes jeunes étaient présentes pour disputer le 1er concours jeunes de la saison à Fenouillet. Des grillades en guise de 4 heures ont régalé et réchauffé leurs estomacs.

– 5 équipes en benjamins : l’équipe ARENAS Jayde, GIMENEZ Tayler et ZIGLER Izeur (École Pétanque Buffebiau) est vainqueur face à BERGES Nathan, CURMI Kylian et CHANCIOUX Marco (N.H)

– 18 équipes en minimes : l’équipe QUESADA Enzo, VIEILLARD Bryan et TAURINES Cédric (Boule Plaisantine) est vainqueur face à GIMENEZ Wiliam FAUREL Kyliane et GASC Lorenzo (École Pétanque Buffebiau)

– 16 équipes en cadets : SAGER Lucas, COUTON Mathéo et AMMANUEL Alanzo  (Pointis Sport Pétanque) sont vainqueurs face à GROSS Hugo, CADHILAC Cyril et PHILIPOT Michel (École Pétanque Buffebiau)

– 8 équipes en juniors : l’équipe COMBRES Teddy, THULAU Adrien et ROCA Jonathan (NH) est vainqueur face à DELAHAYE Adrien, AZEMA Florian et ROUSSEAUX Louis (Saint-Alban).

Un grand merci aux organisateurs qui ont offerts à tous les jeunes un cochonnet, des casquettes, des coupes et bons d’achat pour les phases finales.


Rassemblement Jeunes Secteur de Pibrac et Initiateurs, 27 janvier 2018 


Rassemblement Jeunes Zone OUEST
Ce rassemblement s’est déroulé le Samedi 14 octobre 2017, au boulodrome de la BJ Colomiers.
Merci à Dider FURTON pour ce compte rendu ainsi que pour les photos de nos jeunes.

                 


  • Championnat de France Soustons 2017
Dans la catégorie Cadet, deux grandes équipes du CD31 se rencontrent en finale du championnat de France.
PHILIPOT MICHEL/GROSS HUGO/CADILHAC CYRIL contre AZEMA FLORIAN/CASTAGNE GUERLAIN/ DELAHAYE ADRIEN.
Un grand et beau parcours effectué sur les deux jours de ce championnat, mais malheureusement il faut un gagnant et un perdant, même si le perdant peut recevoir les grands honneurs.
Félicitations aux champions de France Jeune AZEMA FLORIAN/CASTAGNE GUERLAIN/ DELAHAYE ADRIEN