Avenir 31

Avenir 31, école de Vie éducative, sportive et humaine, une passion de la pétanque partagée par tous qui développe une vraie politique départementale tournée vers la Jeunesse.

Structure départementale de la Haute-Garonne, composée d’élus du CD31, d’éducateurs diplômés et de consultants extérieurs, Avenir31 s’inscrit dans une logique de dynamique auprès des jeunes.


LIMOUX … 7ème Étape Master Jeunes 2018 !

Bienvenue à Limoux, capitale de la Blanquette, du carnaval et de la fête en l’Occitanie. Les Limouxins se piquent d’être les plus accueillants et les plus festifs du département de l’Aude, et il y a des raisons objectives à cet état de fait. Reconnue sur le plan sportif avec ses 55 associations et 5 500 membres qui pratiquent tout le panel des sports (dont la pétanque), Limoux accueillait ce Mercredi 22 août les « Masters de Pétanque jeunes », moment privilégié avec Christian Fazzino, parrain de cette compétition !

Durant la matinée, les équipes ont disputé les parties de poules, les 2 premiers se qualifiant pour la suite de la compétition. Les malheureux vaincus de la matinée ont pu se consoler et participer au tournoi complémentaire mis en place durant l’après-midi. Derniers préparatifs pour certaines équipes, veille du championnat de France des jeunes à CAEN, les 25-26 août. Avenir 31 présentait 2 équipes : Mathis Cournut, Noah Gaches et Dorian Soupart drivés par Cédric (École de Buzet) et Mathéo Couton, Damien Seller et Lucas Sager, coachés par Alain. Parcours divers pour ces représentants Haut-Garonnais :

Découverte par nos 3 compères (Mathis, Noah, Dorian) de Limoux, vignoble d’Histoire et de Légende, savoureux mélange de paysages, de formes et de couleurs, avec les blanches Pyrénées pour horizon : ici, tout devient effervescent ! Après avoir passé une nuit sur le limouxin, dans un hébergement marqué Pays Cathare, après avoir savourez les produits du terroir (Pébradous, Limos, Taps, Fricassés), il était grand temps d’aborder cette compétition avec l’occasion de partager des moments privilégiés avec des joueurs d’exception. Fortunes diverses en poule : 1ère partie gagnée (11-3), 2ème partie perdue (0-13) face à la Corrèze ; après la pause-déjeuner, partie de barrage décisive : perdue face au Gard ! La suite de l’aventure ne sera guère plus réjouissante, laissant quelques regrets (aux dires du coach : ces jeunes peuvent mieux faire, il faut continuer à travailler…). Quelques larmes seront vite effacées par des sourires auxquels s’ajouteront selfies et autographes dès le lendemain, laissant place aux « stars » du monde de la Pétanque !

Que dire des 3 autres comparses, Mathéo, Damien et Lucas ? Une association Minime-Cadets, une équipe expérimentale qui va montrer un visage conquérant ! Serait-ce les spécialités limouxines, tel le Nougat, qui va transcender cette équipe ? Fruit de la rencontre entre l’amande des bords de vignes et le miel : sucrerie naturelle et traditionnelle, le nougat blanc, morceau de pur plaisir est la confiserie locale par excellence. 2010, « un Mars et ça repart », 2018, « un Nougat et ça fait des dégâts », vieux dicton limousin qui s’avèrera fort juste, tant ces 3 guerriers mirent de l’ardeur à titiller cette finale qui pouvait s’offrir à eux face à leurs adversaires d’un jour, Cyril, Hugo et Romain, les pièces maitresses de l’école de pétanque de Castelginest-Buffebiau ! Après un parcours sans faute jusqu’à cette partie, qui longtemps fût indécise, après avoir bataillé durement pour accéder aux terrains du carré d’honneur, cette ½ finale 100% Haut-Garonnaise (un remake de Castelsarrasin 2017) allait tenir toutes ses promesses ; l’expérience finissant par l’emporter,  nos 3 représentants s’inclinaient devant une assistance regroupant les meilleurs joueurs de ce milieu Boulistique. L’esprit d’équipe, la jeunesse, le talent et la motivation, voilà les maîtres mots de cet évènement et les clés du succès pour ses participants. (Didier FURTON ).

Le mot de la fin pour Christian Fazzino :  «Je suis très heureux d’être le parrain des Masters Jeunes de Pétanque. Cet événement est pour moi la plus grosse compétition pour les jeunes avec en prime la chance de pouvoir passer à la télévision».


MILLAU, incontournable rendez-vous du 15 Août

Le Festival International de Pétanque Evènement de Millau, une des grandes épreuves de l’été, a recouvré une partie de ses lettres de noblesse et la reconnaissance qui va avec, en proposant une « opération séduction », reconquérir le cœur des compétiteurs ! De Jean-Marc Foyot, Dylan et Bruno Rocher, fidèles parmi les fidèles du Parc de la Victoire, mais aussi la masse d’anonymes, va-t-on assister à la renaissance de Millau ? Dans ce légendaire parc, fraichement rénové, aux joueurs de faire le spectacle, aux spectateurs de se régaler et au soleil d’être ponctuel à cette compétition de prestige, dont le concours jeunes ! Récit d’une journée sur ces terres Aveyronnaises, avec Avenir 31 : 3 équipes en lice !

Dès 10h, les jeunes entraient en scène, foulant les allées du parc, à la recherche de l’adversaire du jour ; dans cette fourmilière géante, nos compétiteurs s’affairaient autour de cette bille de bois, maitrisant ces sphères métalliques, sous le regard médusé de leurs coaches …

En Minimes : Elyna Combres, Mathéo Catalan et Mathéo Couton, aidés en soi par Isabelle leur coach, avaient un démarrage poussif : un manque de concentration, de régularité, d’entente amicale au sein de cette formation allaient être des facteurs déterminants pour la suite de l’aventure ! Une première partie expéditive, montrant les qualités de chacun, permettait d’entamer de fort belle manière cette journée. S’ensuivit une attente interminable qui fut fatale à la troupe, laissant la victoire à la Haute-Loire, malgré un jeu moyen, alternant le bon et le moins bon, notre tireur étant en difficultés ! la partie de barrage, déterminante pour la suite de la compétition, redonnait des couleurs à l’équipage Haut-Garonnais ; grâce à Mathéo Catalan, promu au poste d’artilleur,faisant «  bonne impression » …Sortie de poule, nous croisons nos amis fonsorbais, qui seront les bourreaux du jour, tant « l’orage de grêle » fut déterminant, nous laissant sur « le carreau» ! Discorde, doute des 2 Mathéo, se renvoyant mutuellement la faute sur la façon de jouer, mettaient un terme à cette compétition !

En Cadets : Aurélie, fort de son expérience marseillaise, allait tenter de récidiver avec Dorian Soupart, Hugo Gross et Lucas Sager …Malheureusement, privé de point, cette équipe s’inclinait en sortie de poule. De plus, fatigue et chaleur viendront perturber l’état de fraicheur de nos 3 compères ; à nouveau, un manque de régularité se fit oppressant pour Lucas, pourvu au poste d’artilleur. Hugo, malgré sa forte présence, ne put contenir les assauts répétés de ses adversaires, se laissant influencer par ses camarades du jeu voisin. Les résultats :

1ère partie : début laborieux, par manque de point et de tir ; Hugo jouant les bonnes boules. Déclic pour Lucas et Dorian, victoire sur le score de 13-9.

2ème partie :f ace à Montpellier, les automatismes retrouvés, l’équipe survolait cette fin de matinée par une 2ème victoire (13-2).

Sortie de Poule : 2h d’attente, menés 0/8, les démons étaient réapparus ; pas de point, plus de tir, décision fut prise de « tourner ». Hugo, promu au poste de canonnier entamait fort bien et changement de situation (7-8). Mène suivante, possibilité de gagne, mais un déplacement de bouchon anéantissait cette opportunité ; la déception s’installant, les 3 joueurs « sortaient de la partie », s’avouant vaincus face à Nice (8-13) …l’Aventure s’arrêtait là !

En Juniors : Jonathan Roca, Florian Azema et Teddy Combres, suivis par Christiane, peu inspirés par cette compétition, semblaient bien lointains (avaient-ils les yeux rivés sur Caen, lieu du Championnat de France Jeunes 2018) ; allait-on assister à un scénario-catastrophe, laissant peu de place à l’inspiration, l’envie, la motivation. Un plateau exceptionnel, une poule difficile, certes ; mais un manque d’implication, se justifiant par ce résultat peu élogieux (parties de poules et première du B perdues).

Un jour « sans », possible ; un manque de réalisme, d’esprit d’équipe, de jeu, sûrement. Quoi qu’il en soit, après analyse, discussion avec les intéressés, ressenti du coach, des mesures pourront être envisagées afin que tout compétiteur représentant le pôle Départemental dans telle manifestation boulistique soit crédible et respectueux de l’opportunité qui lui est offerte.

A signaler, en Minimes : KaylieVictoor-Demeter et Léo Cadilhac, membres d’Avenir 31, finalistes du A en compagnie de Seven Prud’homme (St Sulpice-81)

Soucieux de satisfaire nos jeunes pétanqueurs, cette 3ème édition, une formule en grande partie identique à celle de 2017, a pu permettre d’apprécier tant sur le plan humain que sportif, cette équipe organisatrice, aidée par la Pétanque Millavoise ; redoublant d’efforts afin de pérenniser cette compétition, à peine le rideau venait-il de tomber que la nouvelle édition était dévoilée dans ses grandes lignes (Didier FURTON)


DONZENAC ou UNE VILLE EN FÊTE !

Chaque année, lors de sa fête médiévale, Donzenac s’anime, redonnant vie aux anciennes échoppes et tavernes mais aussi lors de la Fête Nationale, où défilé militaire, feu d’artifice et bal populaire enflamment cette journée au son et couleur tricolores … Un 14 Juillet à Donzenac, jour de liesse d’une foule de curieux venus assister au Challenge Inter-régional Jeunes de Pétanque. Placée sous le signe de l’Amitié et de la convivialité, cette compétition fût une belle réussite, malgré le peu de participants. Etait-ce dû aux vacances, à la coupe du monde de Football, au tour de France Cycliste ou au peu d’intérêt pour ce sport : la question se pose ! Avenir 31, privée d’une équipe Juniors (faute de combattants que 2 équipes inscrites), alignait les formations suivantes : en Minime – Elyna Combres, Lorenzo Gasc, Léo Cadilhac / Coach : Eric et en Cadet – Melissa Loubens, Lucas Sager, Louis Rousseaux / Coach : Jean-Luc. Cette journée, allait-elle être déterminante pour ces jeunes ? Allait-on assister à un spectacle de qualité ? Résultat partagé tant ces 2 équipes ont eu un parcours vraiment différent…

Déception chez les Cadets, tant par leur implication, leur niveau de jeu, très loin des valeurs sportives requises dans ce groupe départemental : une sonnerie de réveil oubliée, une soirée agitée, un jeu peu spectaculaire, un manque d’adresse, seront des éléments révélateurs d’une équipe « faible » ! Il est vrai que la réussite passe avant tout par le sérieux, le travail et une envie de bien faire …Analyse et débat viendront compléter cette rigueur afin de trouver solutions et remèdes à ce genre de situation.

Malgré une 1ère partie bien négociée, les 3 parties suivantes seront plus aléatoires avec un résultat final laissant peu de place à Dame sourire : ¼ finale B !

Lueur d’espoir chez les Minimes, tant cette finale aurait pu basculer en leur faveur ; Mais revenons quelques heures plus-tôt : 7 équipes présentes pour ce plateau, allaient s’affronter tout au long de cette journée. Les parties de poule s’engageaientde fort belle manière : 1ère partie gagnée face aux « locaux » et 2ème partie gagnée face à la formation des « 2M » (Millau-Montpezat) ; bel appoint d’Elyna et gros jeu de ses 2 partenaires.

Pause-déjeuner, qui permettra d’apprécier ces hamburgers-maison, emblème de la culture et de la cuisine américaine ainsi que de la gastronomie corrézienne (renseignement pris auprès des compétiteurs, fervents défenseurs de la restauration rapide) !

½ finale : partie laborieuse dont les prémisses du repas se font sentir ; cette équipe locale, à majorité benjamine prend le dessus. Menés 0-4, il faut batailler pour revenir à 7-8 et malgré un jeu moyen, la victoire nous sourit !

Finale contre l’entente Millau-Montpezat : belle entame de partie ( 8-0), mais un manque cruel de point va changer la physionomie de cette confrontation. Les échanges profitent à nos adversaires : déplacement de bouchon, réussite totale pour les tireurs, et nous voilà sur un score de parité 12-12 ! Une dernière mène à leur avantage, les tireurs faisant « mouche », et l’aventure venait de se terminer : 12/13.Dommage pour cette équipe, ô combien sympathique dont la gente féminine éprouva quelques difficultés sur cet « Appoint », si précieux pour ces jeunes …

Prochaines étapes pour nos « Bleus » : Millau ( 15 Aout) et Limoux ( 22 Aout), préparations pour le Championnat de France à CAEN …A suivre !(Didier FURTON)


Mondial la Marseillaise 2018, un rendez-vous unique !

Si les plus grands joueurs et joueuses de la planète pétanque rêvent d’inscrire un jour leur nom au palmarès de la Marseillaise, beaucoup viennent en famille ou entre amis, garnir les allées du parc Borély pour une semaine de détente et de convivialité.Là est toute la magie du Mondial : les champions y côtoient les anonymes, les amateurs y rencontrent des joueurs moins confirmés, de tous âges et tous horizons, dans un tourbillon festif, sportif et populaire unique en son genre. Une histoire, faite de succès renouvelés, fruit d’une aventure humaine et fraternelle dont nous allons, tous ensemble, écrire un nouveau chapitre à l’occasion de cette 57e édition. A vous de jouer ! Le Crédit Mutuel Mondial des jeunes-la Marseillaise, édition 2018 du 3 au 5 Juillet, proposait une nouvelle formule : 2 concours / Benjamin-Minime et Cadet. Nos 3 représentants, Léa Libreau, Mathéo Couton et Mathéo Catalan (cat. minimes ) allaient vivre cette extraordinaire compétition en compagnie d’Aurélie, leur coach pour cette semaine Marseillaise ! Plus de 300 jeunes se présentaient aux portes du Parc Borély, ce mardi 3 juillet, bravant une chaleur étouffante, prêts à combattre pour espérer remporter le Graal, objet de toute convoitise, lors de cette finale sur l’esplanade du Muceum ! Voici leurs parcours :

Mardi 3 Juillet : Parties de poule. Des marseillais seront nos principaux adversaires ; une 1ère partie bien commencée, mais suite à un déplacement de « bouchon », au changement de distance et voilà nos jeunes submergés par leurs adversaires : résultat final, partie perdue : 6-13. Le « barrage », permettra de retrouver motivation, envie et la gagne de surcroit (13-10) … Bel esprit d’équipe sur cette partie !

Mercredi 4 Juillet : une journée longue et stressante, mettant à rude épreuve les sensibilités et caractères de chacun… Affaire à suivre ! La sortie de poule mettait aux prises une nouvelle équipe marseillaise sous un soleil de plomb ; partie dont le Point sera primordial et prioritaire pour remporter cette rencontre ( tant le tir nous faisait défaut). Bon début (10-3), puis un relâchement (10-7) ; décision prise de « faire tourner » les deux Mathéo : coaching payant, victoire 13-7. Passé par les cadrages, nous voilà à nouveau en difficulté après un bon début (6-0 en 2 mènes) ; pas de point sur distance courte pour notre pointeuse, cherchant l’équilibre en position ‘accroupie’. Décision fut prise de passer à l’offensive, en distance courte : sage proposition qui se résume par une victoire ( 13-6) ; une dernière mène d’anthologie :  4 « carreaux » par les 2 Mathéo…

¼ finale contre l’Isère : A noter l’ambiance électrique des supporters Isérois, dont le manque de respect se faisait sentir ; il aura fallu l’intervention inopinée d’un des éducateurs Haut-Garonnais, présent sur le site, pour restituer l’ordre dans la partie en cours ! Bel appoint de Léa, mettant l’adversaire en difficulté par « ses devants de boules meurtriers », prenait le pas sur ses 2 compères ; à 8-6, décision est prise de faire tourner les 2 Mathéo : sur cette mène, point à l’adversaire, Mathéo Catalan, 1 boule en main et « un tir à 4 ». boule difficile à tirer, risque de contre, mais décision unanime, et la « Bonne Mère » veillait sur ces 3 minots : palet et partie gagnée 13-6 !

½ finale contre la Drôme : Mauvaise entame de partie ( 0-5) ; pas de point et 50% au tir. Une 2ème mène à notre avantage ( 2-5), la 3ème leur étant favorable ( 2-9). Les esprits s’échauffent par manque de jeu ( peu ou pas de point, de tir)! Des visages fermés en disaient long sur le dénouement de cette aventure …Un déplacement de bouchon et voilà la fin du rêve marseillais. Des mines tristes et accolades clôtureront cette dernière mène, tant l’adversaire nous était supérieur !

Point de regrets, simplement un sentiment de frustration, car le «  Muceum » était tout proche, cette dernière partie tant espérée dont tout pétanqueur aspire à fouler cette esplanade … Que retenir de cette escapade ? Du plaisir, de l’envie, de la camaraderie, du respect mutuel. Associer 3 forts caractères à une « main de velours » fût une expérience enrichissante, à tel point que les protagonistes garderont un bon souvenir de cette épopée Marseillaise !

Qu’en est-il des équipes Haut-Garonnaises ? 16èmes de finale pour les champions HG Minimes Fonsorbais (Dorian Kaylie, Léo), 8ème de finale pour les Cadets ( Cyril, Hugo, Michel dit « Kenny » ) de Castelginest et ¼ finale pour les Cadets ( Nicolas, Kenan, Romain ) de Castelginest. Point de récidive pour la catégorie Cadet qui, tout le monde s’en souvient, avait conquis le public de ce Mondial la Marseillaise à pétanque en 2017 (Didier FURTON)


BARCELONE et ses Vieux Démons !

La ville de Barcelone paraît un brin surréaliste et cela n’a rien d’étonnant puisque Salvador Dalí y a vécu. En entrant dans la basilique de la Sagrada Familia, vous vous demanderez un peu dans quel monde vous vous trouvez… Enchaînez avec une visite du parc Güell pour poursuivre la découverte de ce nouveau monde.

Cette aventure débute vendredi 6 juillet, début de la transhumance estivale pour la gente écolière. Pour un moment de grande convivialité, je vous propose à nouveau de vous évader un week-end, sur le littoral méditerranéen, à Barcelone ! L’itinéraire traverse le paysage Pyrénéen, sans difficulté majeure, du moins rien de véritablement insurmontable pour les amoureux de Pétanque.Découverte, curiosité et gourmandise seront en partie les clés de la réussite de ce séjour inoubliable dans cette ville où il est difficile de s’ennuyer, tant le sport occupe une place toute particulière dans le cœur des Catalans.

Samedi 7 juillet : la compétition prenait son air de croisière et voyait 24 équipes nationales, internationales s’y affronter. Avenir 31, présente à cette manifestation allait-elle vaincre cette malédiction,  celle de participer aux phases finales du Lendemain ! Enzo Navarro, Florian Azema et Teddy Combres, drivés par Alain, allaient tenter ce pari audacieux … 4 groupes de 6 équipes permettaient d’effectuer un 1er brassage, dont nous réussissons à s’extirper (3ème du groupe C). Les résultats : Défaites face à la Belgique ( 9-13), Narbonne (11-13) – Victoires face à la Catalogne C (13-9), les Baléares (13-0), l’Espagne B (13-6)

Classement final : 1er Espagne, 2ème Baléares, 3ème Avenir 31, ….

Débutait la 2ème phase de ce tournoi, appelée communément, 1/8 finale. 4 poules de 4 équipes allaient déterminer les formations appelées à poursuivre l’Aventure ! Sous une chaleur caniculaire, les rencontres s’enchainent et verdict de ce 2ème brassage : Défaite face à France A (3-13), victoire face à la Tunisie (13-8). Barrage victorieux face au Tarn & Garonne (13-4), qui nous permettait d’atteindre les ¼ finales, se faisant une joie d’avoir vaincu le signe indien !

Dimanche 8 juillet : alors que le soleil faisait son apparition, les « bleus » arpentaient les terrains de jeu, prêts à livrer bataille, face à la Catalogne A, l’adversaire des ¼ de finale ! Belle empoignade de guerriers conquérants qui se rendaient coup pour coup, parvenaient à porter l’estocade finale sur une mène magistrale dont le temps fût un allié précieux pour la formation d’Avenir 31 ; victoire à l’arraché : 10-9 ! Un dernier carré de toute beauté ou nous nous retrouvions avec France A, Monaco et Espagne A : le parcours brillant de la formation Haut-Garonnaise s’arrêtait aux portes des ½ finales face à la formation Nationale Française emmenée par Adrien Delahaye, qui remportera cette 19ème édition. Malgré cette défaite, il nous restait à jouer la 3ème place face à Monaco, nous heurtant « au rocher » sur un score final de 12-13… Dommage, mais belle performance à mettre à l’honneur des 3 Juniors qui ont défendu fièrement l’image du Département ! Que retenir de cette escapade catalane ? Il n’y a que du bon : un accueil digne d’une compétition internationale, une hospitalité sur fond de musique espagnole, avec une ambiance et température au rendez-vous…Enfin, un résultat prometteur pour ces jeunes dont ils peuvent être fiers, ayant réussi à créer des liens d’amitié, purs moments de bonheur ! Bonheur partagé par leurs camarades Adrien, Cyril et Hugo sous les couleurs nationales … (Didier FURTON)


AVENIR 31 DE PASSAGE à GRATENTOUR

Ville résidentielle en pleine expansion, avec une municipalité dynamique, de nombreuses associations débordant d’activités, une population coopérative, une jeunesse en pleine évolution, lui insufflent vie et animation à longueur d’année. Une construction mesurée, une croissance harmonieuse, un cadre de vie sans cesse amélioré pour le bien-être de ses habitants, une vie économique, associative et culturelle en plein essor en font de Gratentour la ville ou il fait bon vivre, la ville qui prospère, la ville qui sait préserver son charme initial et  conserver son caractère rural. Avenir 31 en est le témoin !

Ce samedi 2 juin, le club de Pétanque de Gratentour nous accueillait dans ce Boulodrome, nouvellement créé, faisant la fierté de nos amis-hôte, ces bénévoles qui s’investissent à longueur d’année ; compétents et enthousiastes, ils sauront relever le défi et rendre accessible ce sport à tous et notamment aux enfants au sein de cette commune …Témoignage de cette journée, le responsable de cette structure Départementale :

13h30, un dernier appel pour les quelques brebis égarées, à la recherche de ce temple boulistique, si cher à son président, Marc Moine, parti du côté du Stade de France, en quête de sensations rugbystiques. Jacky, nouvellement cité (le BF1 en poche), aidé de ses colistiers, répondant présents, rayonnera sur cette manifestation, ou parents, bénévoles et public, découvriront ces adeptes de la petite Boule. Tunique bleue, sphère métallique en main, les jeunes déferlaient dans cet amphithéâtre, lieu des premières joutes.

13H45, discours de bienvenue, présentation du club, rappel de quelques points, cette après-midi allait-être déterminante pour les prochaines compétitions: Montpezat de Quercy, Valence, Barcelone, Bessilles, la Marseillaise…Quoi de plus motivant, pour réussir cette séance, que de montrer son envie, son adresse et sa détermination pour escompter une place parmi les futurs participants aux échéances futures; une mise en « bouche » avec l’atelier du milieu, combinant point et tir, sera l’élément déclencheur de cette après-midi boulistique.

14h15-16h, 2 parties évaluées permettront d’apprécier talent, technique, réflexion, le tout dans un esprit de camaraderie, sous l’œil admiratif du staff local. Quid de Théo ou d’Enzo, de Louis ou de Noah, de Jonathan ou d’Alexis, nos invités du jour, allait-on assister à de belles empoignades, non sans oublier Nathan, le jeune prodige Fonsorbais, qui aura à cœur de bien faire parmi les grands ! A tout effort, succède le réconfort : le goûter, moment de convivialité, de détente et de discussion animée ou tout au contraire, de concentration, alors que l’encadrement se penche sur les parties à venir…

16h/17h30, Reprise : une 2ème mi-temps, au cours de laquelle les formations proposées allaient s’affronter, tirant les dernières cartouches avant l’assaut final, qui sera déterminant pour certains, confirmant pour d’autres et surprenant, voire stupéfiant pour cette dernière partie, où le coaching suggéré, qui à mon sens me semble porteur de connaissance et d’expérience personnelles, devrait être un atout majeur pour tout compétiteur. Quoi qu’il en soit, le jeu produit par ces jeunes pousses fut dans l’ensemble de qualité moyenne, laissant perplexe ce staff, qui devra choisir au moment venu ! A l’affut de l’erreur, de la mauvaise prise de décision, de la maladresse inattendue, tels sont ces quelques éléments qui pourraient faire la différence lors du verdict final …

17h30/18h : la journée s’achevant, la pluie faisant son apparition, il était temps de terminer sur une note positive : remercier les acteurs, le public, le staff et bien entendu ces bénévoles qui ont œuvré tout au long de cette manifestation, contemplant ces graines de champions (Didier FURTON)


AVENIR31, DU CÔTE DE BALMA …

Le sport occupe une place de choix dans la vie des familles Balmanaises et dans l’action municipale. Avec une vingtaine d’infrastructures majeures, dont un terrain synthétique et trois City-stades, plus de 40 spécialités sportives représentées, la municipalité est engagée dans la promotion et la valorisation de la pratique du sport : Balma est assurément une terre d’accueil pour les amateurs, comme les champions !

Mardi 8 mai, Avenir 31 profitait de cette journée pour visiter les installations du Boulodrome couvert du Club de Pétanque de Balma … Accueil fort sympathique par Didier Calhac et son équipe de bénévoles, de bonne augure pour la suite des évènements !

Dès 9h, la foule des grands jours répondait présente : d’un côté le groupe et son staff, sous la houlette de Didier ; de l’autre un public venu découvrir talent et technique de ces jeunes. Participaient à cet évènement quelques invités de la B2F ( Éloïse, Lenny, Gaëtan et Clément accompagnés par Gérard et Louis, leurs éducateurs ). Le petit-déjeuner donnait le tempo de cette manifestation, suivi de l’échauffement du matin dont Aurélie et Mallaury s’en acquittèrent à merveille ( laissant pantois les amateurs de ce décrassage). S’ensuivait un marathon, ou les parties allaient s’enchainer, de façon à juger de la forme optimale de chacun, signe révélateur d’un pétanqueur « hors norme », mettant à rude épreuve le physique !

Quelque peu intimidé par la performance de ces boulistes «confirmés», les locaux pouvaient apprécier ces vice-champions du Monde, ces champions et vice-champions de France, mais aussi des jeunes aux qualités prometteuses. Raymond Le Manac’h, l’éminent représentant du Grand Lauragais, put apprécier ces jeunes et déceler ( d’un œil avisé) le -22 ans qui serait susceptible de représenter « Toulouse au Trophée des Villes 2018 » !

Malgré la grisaille matinale, régnait dans ce boulodrome une ferveur de « guéguerre » plus ou moins conviviale, tant il est bon de rappeler que l’enjeu de ces stages, du travail accompli, dépend bien souvent une sélection pour les compétitions programmées par Avenir 31 ! Partie notée, partie coachée, permettant d’évaluer et d’apprécier le personnage, ses qualités humaines, techniques et sportives : tel ou tel champion se doit d’être un joueur « complet », au service de sa passion : la Pétanque ! La pause-déjeuner approchant, un atelier combinant point-tir fut proposé au groupe qui s’en accommoda de fort belle manière, mettant à profit bonne-humeur et sérieux …La difficulté du Point, important dans une partie prenait le pas sur le Tir, au côté plus spectaculaire, d’où l’intérêt d’associer ces 2 performances, révélant ces joueurs appelés communément « MILIEU ». Un moment de détente, un moment d’échanges avant le traditionnel déjeuner, concocté par nos amis Balmanais : ambiance studieuse pour les plus modestes, affolante pour les plus tumultueux nécessitant par moment quelques recadrages ! Repas fort apprécié, tant par sa qualité que la gestion du service par le maître des lieux et son équipe …14h, les joutes reprenaient de plus belle, les parties s’enchainaient et profitant d’une accalmie, les plus courageux profitaient des installations extérieures ( à noter la diversité du revêtement de ces terrains qui en désorientaient plus d’un ). A nouveau, notation et coaching pour cette après-midi déterminante, montrant quelques signes de fatigue, de prostration, de faiblesse dans la qualité de jeu qui seront vite effacés lors d’oppositions dignes d’un niveau national ! le goûter permettait, un bref instant, de recharger ses accus et d’entrevoir avec sérénité le bout de cette interminable ligne droite, tant l’effort produit par chacun, se devait d’être rocambolesque. Un débriefing, au vu de la journée harassante et enrichissante, apportait une note positive au travail fourni par l’ensemble des participants ; prochaine étape ( le 2 Juin à Gratentour) !

Il est grand temps de remercier tous ceux qui contribuent au bon déroulement de ces journées : le Club de Balma, son président et ses bénévoles ; les acteurs et le staff du pôle départemental, les parents et amis ; le public et le secteur du Grand Lauragais … en attendant patiemment la suite de cette saison 2018 ! ( Didier FURTON)


8 avril 2018, nouveau rendez-vous pour Avenir31

Un nouveau détour dans la Maison de la Pétanque, ce dimanche 8 avril, dès 9h ; le haut lieu de l’avenue Frédéric Estèbe s’apprête à vivre une journée mémorable, non pas dans le cadre du « Marathon Boulistique » du Toulouse Pétanque Olympique, mais tout simplement par la venue d’AVENIR 31 pour son 2ème stage …

En l’absence de Jean-Claude Dubois, obligations obligent, Marc Lapuente, assurait l’intérim, mettant à profit les consignes laissées par son mentor afin que cette journée soit une réussite !

Quelques défections à mettre au compte de la maladie, plus les 4 jeunes retenus en sélection nationale voguant du côté de Valence (26), ceci profitaient aux invités tels Louis de St Alban, Noah de Buzet, Alexis de Fontenilles, Ilyesse et Mohamed du TPO…Une météo capricieuse n’entachait point cet accueil des plus fringants : chocolat chaud, jus de fruit, viennoiserie attendaient nos jeunes pousses vêtus de leurs habits de parade ! A nouveau, certaines règles rappelées, la séance pouvait débuter …Matinée studieuse pour les Juniors, pris dans une spirale rocambolesque ou se mêlaient théorie et pratique : le sujet ‘La Situation de Jeu’. Un exercice ennuyeux pour certains, captivant pour d’autres, devant un parterre de connaisseurs, buvant les paroles du maître de séance. Plus cocasse fut la mise en pratique aux travers d’exercices concoctés par votre serviteur ; pendant ce temps-là, Minimes et Cadets s’évertuaient au « Combiné », un mélange de point et de tir, permettant d’apprécier les qualités et techniques de chacun. S’ensuivait une « partie évaluée et coachée », qui allait permettre à nos jeunes de s’exprimer : réflexion, discussion, prise de position, décision finale seront mises en avant, laissant à chacun l’opportunité de pouvoir communiquer avec ses partenaires et coach ! Autre partie, toujours dans le même esprit : de se démarquer de ses partenaires en réalisant des prouesses, en se montrant digne d’un compétiteur ‘hors pair ’qui pourra prétendre à intégrer l’une des équipes retenues pour la prochaine compétition (Castelginest – le 6 Mai).Une matinée prometteuse, tant la motivation et l’envie sont au rendez-vous, sous l’œil avisé « d’espions » (russe, américain …que sais-je), à la recherche de cette pépite tant convoitée !

12h30, l’heure du repas sonnant, fourchette et couteau en ordre de marche, voilà nos guerriers

partis à l’assaut de ces mets succulents, dont le maitre-queux démontrait sa maitrise des arts culinaires. Servi dans une osmose paisible (point de sonnerie venant troubler cet instant), les langues se déliaient, commentant cette matinée, ô combien instructive et conviviale !

14h00 : alors que la pluie redoublait d’intensité, le staff reprenait son service, préparant les ateliers appelés : « Point Difficile », ce que tout le monde affectionne (rires de l’assemblée). Ou dois-je envoyer la boule, quel côté choisir, dois-je rouler, mettre de l’effet …tant de questions qui resteront sans réponse ! Des visages décomposés, des mines peu souriantes en disaient long sur ce qui venait de se passer ; il fallait vite se reprendre car une partie évaluée nous attendait. Suivait le traditionnel goûter aux saveurs exotiques, dont chacun put apprécier et profiter de cet instant de répit avant d’entamer les ultimes matches de la journée. Une surprise attendaient nos jeunes pour la suite du programme : le thème « tout au point », laissant dubitatifs les tireurs, tant le challenge imposé leur paraissait insurmontable. Passé ce moment de solitude, quel soulagement de retrouver sourire et passion sur cette dernière partie ou l’auditoire put s’exprimer et jeter les dernières cartouches de cette journée dominicale !

17h30, la Maison de la Pétanque pouvait refermer ses portes, laissant place au débriefing : communication, coaching, travail du point, réflexion sur la situation de Jeu, quelques mots-clés de cette étape. Nul doute que les jeunes auront à cœur de reproduire faits et gestes, tant cette journée aura été bénéfique et salutaire pour nos graines de champions.(Didier FURTON)


Dimanche 1er Avril : National de Bourg Saint-Andéol

Record de participation battu pour le 17e National triplette jeunes organisé par la Petite Boule bourguésanne (pétanque) avec 164 triplettes inscrites sur toutes les catégories : 20  équipes benjamins, 46 minimes, 59 cadets et 39 juniors. Etaient présents les départements de la Saône et Loire, Jura, Gard, Vaucluse, Alpes-Maritimes, Loire, Isère, Tarn et Garonne, Var, Haute Savoie, Haute-Loire, Meurthe-et-Moselle, Bouches-du-Rhône, Drôme et Vaucluse ; également, la présence de l’équipe de France juniors, de Monaco, d’un joueur de la team toro, ainsi que les champions et vice-champion de France cadet 2017 (représentant AVENIR 31)

D’un côté, les Juniors (Florian Azema, Jérémy Gelin et Adrien Delahaye) coachés par Jean-luc et de l’autre, les Cadets ( Cyril Cadilhac, Hugo Gross et Michel Philipot) suivis par Mallaury, nouvellement nommée au sein du groupe ! Succès sans précédent des Juniors, que vous raconte leur coach : « Poule difficile avec Fabian Dantin (vainqueur des masters jeunes 2015), Amir Khader (l’ogre niçois) et Anthony Petit (demi-finaliste du masters 2017).

  • 1ère partie gagnée contre Fabian ( 13-2), 2ème partie perdue face à Amir ( Jeu trop moyen de notre part) et les barrages gagnés contre Fabian ( 13-8)
  • Sortie de poule contre Marcese de l’Ardèche, victoire facile (13-2)
  • Autres formalités : le ¼ finale, dans les carrés d’honneur, gagné face à Bonnaure de l’Ardèche ( 13-1) et une ½ finale expéditive face à Durand du Gard ( 13-0).
  • Se profilait cette finale face à la formation de MONACO ( Perez-Marsille-Buche) qui venait d’éliminer l’équipe de France ! Partie rondement menée et sur le score de 13-8, AVENIR 31 s’imposait, montrant la voie pour cette saison 2018 !

Chez les cadets, petite déception de nos représentants, car se voyant prématurément vainqueurs de cette compétition :

  • Après une poule « facile »(13-4/13-0) où l’équipe avait du mal à se trouver …
  • une sortie de poule contraignante mais victorieuse ( 13-8)
  • fait le plus difficile en 1/8 finale, battre l’équipe de Romain Guerbert (la Mini-Boule Niçoise)…L’équipe Gross, Cadilhac et Philipot devait déposer les armes en ¼ finale face à une équipe non homogène ( Lisserre, Arthaud, Degoutte) sur le score de 8 de 13…Fébrilité, facilité, peur de gagner, que dire de ces garçons : peut-être un manque de réalisme ! Nul doute qu’ils sauront se relever et continuer à travailler afin que la victoire puisse leur sourire prochainement

« Une mise en route prometteuse », seront les qualificatifs évoqués par notre éminent confrère de la Dépêche, Philippe Alary, qui par sa verve et son jargon journalistique, met en avant cette jeunesse, fierté d’Avenir 31 !

Le lendemain, nous retrouvions ces protagonistes du côté de Millau, sous les couleurs de leur club respectif : Saint-Alban et Castelginest. Par contre, minimes et cadets respectivement coachés par Eric et Isabelle allaient défendre les couleurs du groupe Départemental.

Lundi 2 Avril: Régional Millau Coopérateur

A l’ombre de ce Monument, si cher aux millavois, Millau reste une étape incontournable du Pétanqueur, tant par sa qualité et quantité des équipes présentes. Un public dont Jean-Pierre Mas, l’un des piliers du « Mondial de Millau », venu assister à de belle empoignades. Par une belle journée printanière, les parcours accomplis par les 2 équipes d’Avenir 31 sont à mettre au compte d’une réussite, tant sur le plan sportif qu’humain : bonne entente, comportement exemplaire, encouragements mutuels, envie de bien-faire …Quelques critères déterminants pour une Equipe ! Récit de cette journée :

Chez les Minimes (30 équipes présentes), avec une matinée tranquille, Kaylie Victoor-Demeter, Bryan Vieillard-Fournie et Léo Cadilhac sortaient vainqueurs de poule ; partie de cadrage sur la digestion, partie ou nous rencontrons d’énormes difficultés au Point, mais le score nous est favorable ( 13-11). A noter l’Energie laissée sur cette partie, qui aura quelques conséquences sur la suite de la compétition : une ½ finale contre Montpezat nous sera fatale ; conditions de jeu différente ( nous jouons dans le boulodrome ),trop de difficulté au point, le tir restant correct !

Bilan de cette journée : une certaine fatigue due au lever matinal de ces jeunes compétiteurs se faisant au fur et à mesure de l’avancement de la compétition ; des performances physiques amoindries, stress, pression… de quoi perturber ces minimes qui malgré tout, réussiront un beau parcours. Un seul regret : l’ombre de Dorian «  le Fonsorbais », absent de cette compétition, enlevé par nos amis Londoniens, planait sur cette compétition !

Chez les Cadets, catégorie la plus importante ( 36 équipes), les Sudistes balayant tout sur leur passage : les Niçois de la Mini-Boule l’emportaient devant une équipe des Boûches du Rhône ; ces sociétaires de la région PACA avaient attendu la finale pour en découdre ! A nouveau, déception de l’équipe Gross, Cadilhac, Philipot, vainqueurs de l’édition 2017, s’inclinant en 1/4 finale … Notre équipe Melissa Loubens, Damien Seller et Lucas Sager entamaient cette compétition en mode diésel : une première partie où l’on subit la loi de l’adversaire (perdu 7-11), manquant de réalisme aussi bien au point qu’au tir ; puis un jeu plus approprié, malgré des points de rajouts manqués, nous permettra de l’emporter face à Millau ( 11-0) ; partie de barrage face à Montpezat : belle prestation des 3 joueurs qui commencent à trouver leurs marques en s’imposant 11-5. ( Melissa souveraine au point, Lucas conquérant au tir et Damien en régulateur assure …). Sortie de poule, un jeu de qualité avec une victoire face à l’Hérault (13-6). Exempts de cadrage, nous voilà aux portes des 1/4finale face à Brive : un terrain roulant, un manque de repères et nous voilà dans une spirale négative (difficultés au point et peu de tir) …Ce changement nous est fatal : perdu 3-13 !

Bilan de cette journée : un bel esprit d’équipe, des encouragements permanents, une amitié naissante et une parfaite entente coach-joueurs …un bon début pour une équipe expérimentale !

Un week-end pascal où l’Ardèche nous a apporté une belle satisfaction côté Juniors et un goût d’inachevé pour ces cadets, où l’Aveyron nous a permis de voir des équipes conquérantes et fières de représenter AVENIR 31, sachant que leur mission première étant de donner une belle image de ce Sport. Félicitations aux organisateurs qui se battent pour pérenniser ces compétitions jeunes dans un bel esprit d’Amitié Boulistique! (Didier FURTON)


SAMEDI 17 MARS 2018 : STAGE à LEGUEVIN

Samedi 17 mars, régnait une certaine effervescence au Boulodrome couvert de Léguevin : trente jeunes, issus du département allaient profiter de cette journée pour taquiner la petite boule d’acier sous la haute autorité de Didier Furton, responsable d’Avenir 31 et son hôte, Sylvie DAVANT, présidente du club de Pétanque ! La saison 2018 venait de débuter …
Dès 9h, les jeunes prenaient possession des lieux, profitant d’instants immortalisés par le photographe de service ; s’ensuivait un petit-déjeuner qui marquait le début des hostilités. Entouré par son staff aux saveurs mixtes, par un public de fin connaisseur (parents, amis), Didier faisait une brève présentation de cette équipe : 30 enfants (dont 2 invités), 10 encadrants, un programme avec stages-compétitions définis et le déroulement de cette journée ; puis un rappel de quelques consignes notoires, telles :
  • La présence et assiduité aux stages, le travail sérieux en équipe ou individuel
  • Le comportement sur les terrains, quelque soit la manifestation proposée
  • Un profond respect vis-à-vis des partenaires, adversaires, staff, accompagnants, public et bénévoles du club d’accueil…
Alors que les recommandations fusaient, les techniciens de terrain s’affairaient à matérialiser les ateliers dont les stagiaires devront s’acquitter avec brio ; matinée consacrée aux exercices de point, de tir, du combiné (nouvelle version pour les juniors), permettaient de vérifier adresse et technique de ces passionnés de pétanque.  Minimes, Cadets, Juniors, 3 catégories représentées ; un staff d’éducateurs chevronnés au service de cette entité ; un seul objectif : défendre les valeurs sportives et humaines au travers de cette activité. Profiter de cette aubaine pour grandir, parfaire ses connaissances, apprendre le savoir-vivre au sein de ce monde boulistique, telles seront les lignes conductrices de ce groupe. Découvrir le talent, l’exception, leur proposer d’intégrer le Haut-Niveau, cela passe avant tout par une motivation du travail bien fait, par une exécution des tâches réussies, par un résultat montrant la progression du compétiteur et au final, cette victoire tant recherchée !
Matinée studieuse pour ces minimes cherchant à créer la sensation, pour ces cadets faisant l’admiration des quelques supporters massés au bord du boulodrome, pour ces juniors dont le talent n’est plus à démontrer…12h30, l’heure du repas approchait : Sylvie, drapée d’une tunique blanche, s’affairait en cuisine ; chacun profitait de cet instant de répit pour recharger ses « accus » , attendant patiemment l’instant de savourer ce repas ; la maîtresse de ces lieux, de par sa personnalité et renommée culinaire, a su nous régaler et satisfaire au moindre désir de chacun : les plus gourmands profitaient de cette opportunité, le tout dans un silence religieux, car les sonneries des téléphones portables faisaient un break. 14h, le spectacle reprenait son cours : 4 parties évaluées attendaient nos chères têtes. Dans un vacarme assourdissant ou bois et métal se côtoyaient, chaque guerrier défendait ardemment son poste, cherchant à donner le meilleur de soi, à montrer sa valeur sportive tout en ayant un comportement digne d’un champion.
Une pause permettait à nos jeunes compétiteurs de se restaurer, pour repartir de plus belle afin de passer au moment tant attendu, la partie avec les futurs adversaires lors des prochaines échéances départementales sous la houlette des coaches qui mettaient toute leur énergie à promulguer conseils, décisions, critiques et analyse des actions de jeu, toujours dans la bonne humeur. 17h30, le débriefing annonçait la fin de cette journée palpitante ou l’on a pu mesurer les capacités de chacun, les points forts et ceux à améliorer, la marge de progression et les possibilités de chaque compétiteur à leur poste de prédilection. Les résultats parleront d’eux-mêmes …Quoi qu’il en soit, une journée ou travail, sérieux et convivialité auront été les principaux atouts, qui fut rappelé par notre hôte, montrant l’implication d’AVENIR 31 auprès de ces jeunes. Des remerciements tout particuliers au club de Léguevin pour son accueil, aux éducateurs du pôle et accompagnants qui œuvrent tout au long d’une saison pour la joie de ces « Jeunes » (Didier FURTON)

 

 

 


AVENIR 31 – PRE-SÉLECTION 2018

Ce samedi 17 Février, notre hôte du jour accueillait Avenir 31 pour la sélection 2018 :

Compte-rendu de la journée

Joueurs sélectionnés 

 

 


 

 

PRE-SÉLECTION DU 27 JANVIER du  27 Janvier à Saint-Thomas

 

 

 

 


 

 

STAGE DE FIN D’ANNÉE à Saint Thomas – 2 décembre 2017

 

 

 

 


CASTELSARRASIN … 7ème Étape Master Jeunes !      

L’éducation par le sport