Avenir 31

Avenir 31, école de Vie éducative, sportive et humaine, une passion de la pétanque partagée par tous qui développe une vraie politique départementale tournée vers la Jeunesse.

Structure départementale de la Haute-Garonne, composée d’élus du CD31, d’éducateurs diplômés et de consultants extérieurs, Avenir31 s’inscrit dans une logique de dynamique auprès des jeunes.


UNE HALTE FRAÎCHEUR à MILLAU

Du vendredi 9 août et jusqu’au 14 août, le parc de la Victoire deviendra comme chaque année à pareille époque, le royaume de la pétanque à l’occasion de la 4e édition du FIPEM (Festival International de Pétanque de Millau). Après un petit mot de bienvenue de Serge Gaillard, président de l’Association Gestion Sportive Millavoise, organisatrice du FIPEM, et de Claude Assier, premier adjoint à la mairie de Millau, le coup d’envoi de ces six jours de pétanque était donné avec les plus fines gâchettes du circuit : rendez-vous d’importance de la période estivale où la jeunesse prendra une large part à la réussite de cet évènement. Les jeunes ont une vision encore plus professionnelle du jeu : cela va de l’hygiène de vie, au sommeil, en passant par la consommation d’alcool, l’équilibre alimentaire ou encore l’entraînement, qui démarre maintenant dès 5 ou 6 ans (propos tenus par S. Gaillard)

Mercredi 14 août, plusieurs champions régionaux et départementaux, se déplaçaient au parc de la Victoire, pour fignoler les derniers réglages avant les Championnats de FRANCE Triplettes Jeunes (24-25 Août à Nevers). Une centaine d’équipes ont fait le déplacement des 4 coins de l’Hexagone : de belles empoignades qui devraient régaler un public averti ! Avenir 31, fidèle à ce rendez-vous présentait 2 équipes :

En Cadet : l’équipe de nuit (souvenirs de Gagnac) et leur fidèle coach allaient essayer de dompter la cité Millavoise : Alanzo, Noah, Lucas et Cédric, après quelques selfies (notoriété oblige), entamaient cette compétition avec détermination. Parcours chaotique, parsemé d’embûches : parties en poule (1ère perdue face à Marmande, 2ème et barrages gagnés) ; perdu en sortie de poule !

En Minime : l’équipe, championne HG 2019 se présentait sous les couleurs du pôle départemental. Dorian, Kaylie, Léo et leur coach attitré Eric, profitaient de cette compétition pour peaufiner les derniers rouages avant l’ultime étape neversoise. Les parties de poule se déroulaient sans accroc, de bonne augure pour la suite de cet évènement. Sortie de poule, partie gagnée face à une entente Nîmes-Millau ; puis ce ¼ finale aux odeurs de remake : la montagne Millavoise se dressait face à nos troupes (Noah Breton était bien là). Il était dit, qu’une fois de plus, la malédiction Aveyronnaise serait bien présente !!! Malgré l’entente qui fait la force de l’équipe, avec un Léo très exigeant, cette partie aurait pu basculer : menés 5-9, une frappe pour 4 pour revenir à 9-9, le sort en décide autrement : chiqué, point pour l’adversaire, 5-10 Moral en baisse, la victoire choisit son camp, l’aventure s’arrête. Les yeux tournés vers Nevers, pouvait-on se satisfaire de ce résultat ? Réponse prochainement …

À la faveur de sa quatrième édition, la sous-préfecture sud aveyronnaise va continuer son travail de réhabilitation tendant à la rapprocher de retrouver son rang de place forte de la « petite boule ». Après une première année consacrée à simplement exister, une deuxième à la remise en route et une troisième au rodage, la montée en puissance du Fipem s’est poursuivie à l’occasion de l’édition 2019. Dans la foulée de Dylan Rocher et de Jean-Marc Foyot, dont l’irrépressible fidélité a certainement contribué à sauver le rendez-vous sud aveyronnais, il en est de même chez les jeunes. Ce National, depuis son adhésion au challenge EducNaute, remporte un succès grandissant tant par le nombre de participants, leur provenance nationale et la qualité des compétiteurs. Il est devenu une étape incontournable, pour tous les jeunes joueurs désireux de progresser en se confrontant aux meilleurs joueurs nationaux. Forte participation de Bretagne et des Pays de Loire, mais aussi d’Auvergne, PACA, Occitanie, Monaco et bien sûr de l’Aveyron.

Remerciements à l’école de Pétanque de la Pétanque Joyeuse de Millau, qui depuis plusieurs années organise cette magnifique compétition, aux éducateurs, qui voient là leur investissement justement récompensé et reconnu, ainsi aux parents, qui jouent le jeu en suivant leur progéniture ! (Didier FURTON)

——————————–

de MARSEILLE à GAGNAC sur GARONNE

Gagnac-sur-Garonne, samedi 3 août, 22 heures / dimanche 4 août, 10 heures : la 23ème édition des 12h à pétanque est bien présente. Depuis des années, les boulistes sont fidèles à ce rendez-vous et viennent des quatre coins de la France pour y assister. Toute la nuit, claquements de boules et rires vont faire vibrer le boulodrome sur le site de Campistron. Cent équipes s’affrontent, où convivialité (avec sa légendaire soupe à l’oignon) et bonne humeur, seront les maitre-mots de Colette Bonnemazou, l’un des maillons indiscutables de cette chaîne bien huilée. Tenant à préciser que la Jeunesse avait voix au chapitre : la Haute-Garonne sera sous le faisceau des projecteurs dans cette catégorie, parfaitement conforme au règlement dès lors qu’elle est sous la responsabilité d’un adulte. Et de rajouter : « Si nous le voulions vraiment, nous procéderions aux inscriptions d’une édition à l’autre tellement les participants sont heureux de revenir ». Les représentants d’Avenir 31 (Alanzo, Noah, Lucas) accompagnés par Cédric le Buzétois, répondront à l’appel de « Jo Ruiz et de Denis Delpont, les arbitres de cette 23ème édition animée par Jérôme Panisi. Formule adoptée pour cette compétition :

  • 12 parties au temps : la première et la dernière se déroulent en triplettes, les 10 autres en doublettes ( pas de remplacement prévu)
  • un classement sera établi par addition des points accumulés durant les douze confrontations

Les 12h de Gagnac, ce n’est pas la Marseillaise : point de dédoublement du site, point du nombre d’équipes à l’infini; simplement, avec un noyau dur de bénévoles, récompenser la fidélité de ceux qui honorent cette compétition (dixit Colette B. ). Mais revenons sur le parcours Herculéen de nos 3 soldats et de leur chef d’escadron :

  • une première partie timide, gagnée au temps face à Longages, suivie de 5 victoires consécutives
  • 7ème partie : défaite contre Buzet ( l’équipe d’initiateurs fraichement nommés)
  • 8ème partie : il fallait se relever …Chose faite de fort belle manière face à Lespinasse, sur un score sans appel : 13-0 !
  • Sourires de courte durée, les 2 prochaines heures nous seront fatales. Alors que le soleil faisait son apparition, il était grand temps de remotiver les troupes, la fatigue se faisant sentir … Viennoiseries, chocolat chaud, paroles douces ( ou plus exactement, les mots justes du réconfort) et nous voilà fin prêts pour le final !
  • 11ème et 12ème partie : 2 belles rencontres gagnantes face à Hostens (33) et Gratentour. Des regards motivés, un esprit d’équipe remarquable, leur permettront de terminer cette compétition sur une mène digne de « champions ».

Bilan positif pour une première participation aux 12 Heures de Gagnac :

  • Le gain de 9 des 12 rencontres disputées sont retombées dans leur escarcelle (avec une première moitié du parcours « sans-faute »)
  • Le rang de classement (17ème) est dans l’absolu des plus honorable
  • Le mot de la fin revenant au coach : « ils ont joué ensemble … » .

Après tant de parties acharnées, vient l’heure des récompenses suivie du buffet offert par les organisateurs : cérémonie des récompenses qui gratifie non seulement les vainqueurs mais surtout tous les efforts de chacun. Des efforts et du travail en amont notamment pour les organisateurs ; des efforts, de l’adresse et du panache pour les compétiteurs ; des efforts, enfin, pour les officiels dont le corps arbitral pour sa concentration et son esprit sportif. Succès de cette compétition dû à cet état d’esprit ! Voilà, les 12h à pétanque 2019 sont terminées (Didier FURTON)

—————————————————————————-

La plus grande manifestation sportive du Sud-Est de la France est de retour à Marseille, à partir du 7 juillet , pour 5 jours, placés sous le signe du Sport et de la Convivialité ! La 58ème édition de ce tournoi, désormais inscrit comme un rendez-vous incontournable, avec plus de 15000 participants, près de 90 départements représentés, des joueurs venus des 4 coins du monde et quelques 160000 spectateurs attendus, le Mondial la Marseillaise à pétanque s’affiche une nouvelle fois comme un formidable atout pour cette culture provençale ! Ouvert aux professionnels comme aux amateurs, aux femmes et aux hommes, aux jeunes comme aux plus âgés, il incarne parfaitement ces valeurs qui nous sont chères : le respect, le partage, la bonne humeur et les traditions.

Chez les jeunes, 110 équipes (toutes catégories confondues) se présentaient au Parc Borély, ce mardi 9 juillet, fin prêtes à rentrer dans l’histoire de cette compétition planétaire. « On a placé le joueur de pétanque au centre de nos préoccupations, il faut que tous ceux qui viennent au Mondial en gardent un bon souvenir. Il en va de l’image de Marseille, du Sud, et d’un sport traditionnel inventé dans notre région » explique Pierre Guille, le président du Mondial la Marseillaise ! Dorian, Mathéo, Léo et leur coach Éric allaient vivre cette belle aventure, sous les couleurs d’Avenir 31 … Récit de leurs parcours :

Mardi 9 Juillet : parties de poule.

– 1ère partie : un temps d’adaptation, un repérage des difficultés du terrain et nous voilà au cœur de l’action – gagnée 13/3
– 2ème partie : la chaleur allait-elle jouer un rôle déterminant et peser sur cette rencontre ; face à une belle équipe, et un appoint approximatif, la machine s’enraye laissant la victoire s’échapper !
– Partie de barrage gagnée – le coaching fait son effet (les postes sont redistribués : Dorian et Mathéo tournent)
– La sortie de poule, permettait de conclure cette 1ère journée sur une note positive : une victoire nous permettait d’envisager la suite de la compétition avec sérénité, la « Bonne Mère » veillait sur nous (nous évitions les cadrages !)

Mercredi 10 juillet : matinée consacrée au shopping et visite. Ville d’art et de culture, Marseille a plus d’une merveille à vous faire partager. Avec ses 26 siècles d’existence, elle conjugue tradition et modernité. Dans une dynamique de construction sans précédent, sur les traces du passé, Marseille recompose le visage de son avenir !

Ayant tronqué son costume de touriste pour celui de pétanqueur, nous voilà replongé dans l’atmosphère étouffante de ce tournoi : le quart de finale se profilait face aux marseillais du club de Saint-Julien (les futurs vainqueurs). Une après-midi stressante, tant l’envie de bien faire, montrait des regards bien déterminés ; une partie brièvement interrompue par le célèbre Paon du Parc Borely, avant que les joueurs l’invitent à regagner la nature …Une entame de partie où l’appoint, une fois de plus, fit défaut, mettant par moment l’équipe en difficulté ; les premières mènes s’équilibreront jusqu’à mi-partie (0-3, 3-3, 3-5, 5-5, 7-5, 7-6). Un bouchon jeté à 5m, une décision contradictoire (joueurs-coach), bilan de cette prise de position : 7-11 et malgré une artillerie plus ou moins percutante, les préposés aux points n’arriveront pas à s’extirper de cet étau marseillais, laissant cet adversaire filer vers le carré du «Mucem». Des yeux larmoyants, des regards tristes, mais plein de souvenirs au cœur de cette cité phocéenne ; un dernier plongeon avant de refermer cette page Méditerranéenne dans ce lieu mythique où Joé Casale et Adrien Delahaye deviendront, quelques instants plus tard, les plus jeunes vainqueurs de la Marseillaise «Seniors». (Didier FURTON ).


Où jouer à la pétanque à BARCELONE ?

L’Espagne et bien sûr Barcelone offrent une quantité incroyable de lieux merveilleux à visiter. Elle fait partie de ces petits bijoux qu’il faut découvrir absolument !  Outre les bars, les cafés, les restaurants et boîtes de nuit, Barcelone est une ville de culture et de traditions fortes. Souvent décrite comme la ville la plus moderne du pays, vous remarquerez en un simple après-midi sa grande diversité culturelle par le nombre de langues qu’on entend parler dans les rues! La visite de Barcelone offre une multitude de choses à découvrir, musées, jardins, monuments… ainsi que les superbes et célèbres architectures, œuvre du maitre Gaudi!

Réel patrimoine du sud de la France, la pétanque semble aussi avoir gagné le cœur des Espagnols. En effet le pays du Pastis n’a pas le monopole de la pétanque. Il y a une semaine, le XX TROFEO INTERNACIONAL JUVENIL DE SELECCIONES – Terrassa 5.6.7 Julio 2019 a eu lieu. Alors que l’on soit puntador (pointeur) ou tirador (tireur), où peut-on lancer le cochonnet à Barcelone ? Réponse des 3 compères (Enzo, Florian, Hugo ) et de leur coach, Alain …
Ce vendredi 5 juillet, départ vers cette nouvelle destinée : la capitale de la Catalogne. Après avoir traversé la chaîne Pyrénéenne à sillonner les routes sinueuses et vertigineuses, puis l’incursion en territoire espagnol et ses paysages majestueux, nous voilà au bord de la Méditerranée et son port d’attache, Barcelone : l’espace d’un weekend, nous nous sommes sentis l’âme d’un Espagnol !
Samedi 6 juillet : allait-on revivre la saison 2018 où la partie fatidique du Samedi soir nous ouvrait les portes de ce ¼ finale tant espéré (revenir le dimanche, rêve ou réalité ?). Les vieux démons d’antan étaient-ils de retour ? La suite de cette histoire vous est contée : 20 équipes nationales et internationales composaient ce plateau dont Avenir 31, une des équipes françaises ; Enzo et Florian, déjà présents l’année précédente se rappelaient les bons moments de leur parcours en terre catalane ! Répartis en 4 groupes de 5 équipes, les rencontres permettaient d’établir un classement, qui fut le suivant pour notre groupe :
– 1ère partie perdue face à Monaco (7-13)
– 2ème partie perdue face à France A (6-7) … Dommage !
– 3ème partie gagnée face à la fédération Aragonaise (13-10) … l’espoir subsistait !
– 4ème partie gagnée (exempt) … un moment de répit nous était accordé !
– 5ème partie perdue face à Catalogne B (8-13)
Classement de ce groupe : 1er France A – 2ème Catalogne B – 3ème Monaco A – 4ème Avenir 31 – 5ème Fédération Aragonaise.

Alors débutaient les 1/8 de finale avec 4 poules de 4 équipes, les 2 premiers continuant la compétition le Dimanche matin. Nous nous retrouvions face à l’Espagne, la Tunisie et Catalogne D. Résultats de cette confrontation :
– 1ère partie perdue face à la Tunisie (3-13)
– 2ème partie gagnée face à Catalogne D (12-5)
– Partie de barrage perdue face à la Tunisie (13-1) … Hélas, l’aventure s’arrêtait à ce stade de la compétition !

Le carré final composé de l’Espagne, Catalogne A, France B (Narbonne) et la Belgique proclamera vainqueur de ce vingtième trophée l’équipe Espagnole. Pour la plupart des équipes internationales présentes, ce tournoi servait de préparation pour le championnat du Monde Jeunes qui aura lieu du 18 au 24 Novembre 2019 à Phnom Penh (Cambodge).

Barcelone restera un souvenir inoubliable, destination vivante affichant une tolérance prisée des jeunes au travers de cette compétition ; ambiance conviviale, bonne humeur, respirant un air de vacances perpétuelles, quel bonheur de participer et de croiser ces pétanqueurs, venus des quatre coins de l’Europe ! (Didier FURTON)

——————————————–

AGEN… sur l’Esplanade du Gravier !

Au fil des saisons, accompagné d’un guide ou seul, découvrez Agen à votre rythme. Passionné d’architecture, d’art ou de longues promenades dans la nature, gourmand à la recherche de saveurs authentiques, vous trouverez ici quelque chose pour composer un séjour qui vous convient et qui satisfait vos envies. Indécis, tournez-vous vers la 3ème Etape Master Jeunes 2019 : c’est l’occasion de partager des moments privilégiés avec un parrain d’exception : Dylan Rocher ! Un tournoi de pétanque pour les 8-15 ans, ​​​​​​​ouvert à tous, filles et garçons, licenciés ou non licenciés, avec de nombreux cadeaux à gagner. Les vainqueurs d’étape rencontreront les meilleures équipes de l’été sur le carré d’honneur des Masters de Pétanque pour inscrire leur nom au palmarès de cette prestigieuse compétition, lors de la finale nationale des Masters Jeunes, le mercredi 7 août à Montluçon.

42 triplettes jeunes, des triplettes locales et des VIP : le 1er jour des Masters a tenu toutes ses promesses sur le Gravier ! Ce sont 126 jeunes qui vont tenter de décrocher leur billet pour les phases finales, qui auront lieu ce mercredi 3 juillet. Et ce n’est pas peu dire que les « petits » sont motivés, que les parents et éducateurs, au bord du terrain, savent les encourager. Un rêve de graine de champion, devenir un Dylan Rocher ou autre Zidane de la Petite Boule. En attendant, le public n’a pas fait faux bond et a commencé à garnir les tribunes pour supporter ces jeunes. Cet évènement, sait offrir son lot de surprises et d’incertitudes et ce, même pour les plus aguerris ; conscients du plateau relevé qui les attendent, la tâche semble pour le moins difficile, mais pas insurmontable … Ce qui est certain, c’est que tous les joueurs devront composer sur un terrain qu’on annonce difficile à jouer : constat dressé par un « féru » de pétanque et de rajouter «Organiser ces masters, c’est déjà un bon pas en avant, il ne reste plus qu’à savourer la compétition».

Que dire des 3 comparses, retenus pour cet évènement ? Nicolas et Lucas (cadets) associés à Léo (minime) allaient tenter de s’imposer en terre agenaise ! Produisant un jeu moyen (au dire du coach), les parties de poule se déroulaient sans anicroche, montrant les limites de chacun ; pouvait-on se contenter de cette prestation ? Sûrement pas : les consignes se firent pressantes, il fallait élever le niveau de jeu, sinon, la sentence serait irrévocable, au vu du plateau qualitatif ! la pause-déjeuner allait-elle être salutaire à nos jeunes pétanqueurs, allait-on voir une équipe conquérante, fin prête pour la suite de cette aventure ? Mais point de miracle pour ces 3 jeunes qui s’incline en sortie de poule sur le score de 7-11, face à une équipe hyper-motivée ! Seul Nicolas, égal à lui-même, su tirer profit de cette rencontre, pour montrer ses aptitudes à l’appoint, tandis que ses deux partenaires «se cherchaient ». Malgré quelques sursauts d’orgueil, cette partie leur échappait ; ces regards attristés en disaient long : ce carré final tant convoité s’éloignait, laissant quelques regrets sur ces visages aigris. Chacun rêvait de cet instant magique, face aux caméras de la chaîne l’Équipe, voulant immortaliser ces moments de liesse, aux côtés des champions !

La pétanque est un des sports les plus répandus en France, accessible à tous, qui, pratiqué en compétition, exige de la précision, de l’endurance et un véritable esprit d’équipe. Les Masters de Pétanque sont devenus une véritable fête populaire, où l’on peut retrouver les meilleurs joueurs planétaires, et leurs futures successeurs, cette jeunesse montante …Agen nous accueillait dans un cadre préservé où accueil rime avec ovalie et convivialité ; fière de son identité gasconne, elle revendique également une qualité de vie enviable, un patrimoine riche, une vaste offre de loisirs et une gastronomie reconnue. Grâce à son esprit « Sud-Ouest » et sa douceur de vivre, cette étape aura contribué à montrer cet esprit d’équipe, cet esprit combatif pour que cet évènement figure au palmarès de ce feuilleton estival ! (Didier FURTON )

—————————————–

AVENIR31 : de Valence à Lécussan, que de km parcourus !

Valence, récompensée pour sa politique sportive accessible au plus grand nombre, son offre d’activités physiques et sportives de proximité et pour sa contribution, par ce biais, à l’animation et l’attractivité du territoire, au renforcement du lien social, au tourisme et au bien-être des habitants : la Pétanque de Valensolles et son 9ème International jeunes en sont la preuve vivante !

Ce rendez-vous drômois, par sa qualité boulistique, reste une des compétitions emblématiques chez les Jeunes ! Ce samedi 22 Juin, Avenir 31 participait à une exhibition où 8 équipes s’affrontaient tout au long de cette journée. Tour à tour, nous croisons l’Allemagne, Monaco, 2 équipes locales, l’Espagne, la France (notre ami Adrien) et l’Angleterre : un résultat des plus flatteurs – 1er : France, 2ème : Avenir 31, … à mettre à l’actif des 3 juniors (Enzo, Florian, Jonathan) et leur coach Alain ! Christian Marraccini, l’organisateur ravi de cette prestation, où les compétiteurs en osmose avec le public firent étalage de leur talent, de leur savoir-faire, le tout dans le plus profond respect des valeurs sportives, remerciant ces nations pour leur fidélité ; les coachs, parents, supporters pour les km parcourus ; les élus, délégués, corps arbitral pour le travail sans faille ; les partenaires et collectivités pour leurs soutiens et enfin ses « bénévoles de l’ombre » !

Dimanche 23 Juin : place à l’International ou nous retrouvons nos 3 Juniors, aux mines rayonnantes, les yeux rivés sur ce petit exploit de la veille ! Mais une tout autre compétition démarrait ; épaulés par une 2ème équipe juniors ( Hugo, Cyril, Clément – coach : Florian B) et 3 Minimes (Dorian, Mathéo, Léo – coach : Éric ), le pôle Toulousain était bien présent : allait-on être dignes d’arborer ces couleurs départementales, dont la notoriété reconnue, est en train de faire des émules (on ne peut que s’en réjouir …) ; quoiqu’il en soit, les parties furent acharnées, les adversaires de qualité, ce qui rendait la tâche plus ardue ! les premiers nommés ne purent rééditer la performance du Samedi, s’inclinant en 1/8 finale A face au tenant du titre du TDV 2018 (CLODIC Jordan).

Nos champions Juniors haut-garonnais 2019 (Hugo, Cyril) associés pour la circonstance au sociétaire de Saint-Alban, se retrouvaient dans une poule quasi-insurmontable ; malgré le potentiel et les qualités de ces 3 compétiteurs, la partie de barrages leur échappait. L’ambiance collective était au plus bas, l’envie se faisant moindre, cette équipe s’inclinait en ¼ finale B : résumé de cette situation, peuvent mieux faire (dixit leur coach).

L’agréable surprise vint du côté des Minimes ! Dorian, Léo associés au commingeois « Mathéo », effectuant un sans-faute matinal, arborait la suite de la compétition sereinement… Changement de terrain, une réadaptation s’imposait : Dorian, sur les conseils avisés de son coach, évitait les pièges et assumait parfaitement son rôle à l’appoint ; suivis par ses compères, les parties s’enchainaient sur un bon tempo, les propulsant en demi-finale A : un résultat plus qu’honorable, qui allait s’arrêter à ce stade de la compétition, face à une équipe locale, dont on saluera  cet adversaire victorieux. Cette prouesse, laisse quelques regrets, si près du but …mais nos guerriers, essuyant quelques larmes, repartiront à l’assaut des prochaines échéances, le regard tourné vers l’horizon !

Saluons au passage la triple performance d’Adrien, qui sous les couleurs tricolores (associé à Jordan Scholl et Léo Fumas), remportait brillamment cette compétition drômoise. Toujours autant d’excitation lorsque la pétanque de Valensolles et son président nous convient à cette superbe compétition, dans le pur respect de la sportivité et convivialité. Des liens se sont créés, une amitié est née, sachons les préserver !

Lécussan, le village aux 2 visages : Haut-Garonnais du côté de l’administration et Haut-Pyrénéen du côté pétanquiste … Anomalie géographique, vœux des élus, souhaits des habitants, quelle importance ! l’objectif final, étant de trouver ce lieu propice à la pratique de la pétanque et ce Dimanche 23 Juin, plus particulièrement au rendez-vous des jeunes pétanqueurs pour ce 1er Régional Triplettes ! Tel décrit par Educnaute, que d’éloges justifiées à l’encontre de cette compétition : l’accueil des jeunes, le chocolat chaud, le repas copieux, le goûter, les lots pour jeunes et une attention particulière pour les éducateurs, le tout sous l’œil bien veillant des élus du CD 65 ! De plus, discipline, rigueur, diplomatie, régnaient dans ce boulodrome ou malgré le peu de compétiteurs (serait-ce dû à cette canicule qui envahit notre région …), ce concours mérite à être pérennisé, dû aux égards de l’ensemble des bénévoles dépensant sans retenue toute leur énergie pour la bonne « marche » de cette nouvelle compétition !

Que dire de nos équipes ? Les minimes (Enzo Q., Enzo L. et Kaylie, bien connue dans le monde boulistique), les cadets (Noah, Nicolas, Diégo), emmenés respectivement par Alfred et Isabelle. Deux équipes qui tout au long de la journée, ont été exemplaires et solidaires, tant sur le plan sportif que leur résultat : un ¼ finale A ! Les plus jeunes, montrant de belles aptitudes tant au point pour le « binôme Enzo » qu’au tir pour la représentante de la gente féminine Kaylie, purent écouter les conseils éclairés d’un père heureux et d’un coach ravi, qui faisait ses premières armes au sein d’Avenir 31 ! Une matinée sans faille, laissait de belles espérances pour la suite de cette compétition. Malheureusement quelques regrets pour ce ¼ finale : un appoint fébrile viendra enrayer la machine haut-garonnaise, qui s’inclinera sur un score rageur (12-13). Les cadets auront un parcours plus laborieux dans les poules : 1ère partie gagnée 13-7, la 2ème perdue 1-13 ; les barrages redonnant espoir à cette formation, la victoire était acquise. Isabelle, leur coach, retrouvant le sourire, entrevoyait la suite avec philosophie. Mais le bonheur fût de courte durée : un manque de point privait nos 3 compères du carré final ! l’objectif étant, bien sûr, que nos jeunes puissent participer et dévoiler leur talent de ‘vrai compétiteur’, de trouver leurs marques au sein du groupe, quelle que soient les formations.

Cette synergie école de pétanque et Avenir 31 se doit de perdurer, afin qu’un maximum d’enfants puisse pratiquer la pétanque et prendre du plaisir à ces compétitions telles Lecussan, plaque incontournable de rencontre et un véritable lieu de vie en pays commingeois (en premier lieu), puis bigourdan par la suite ! Didier FURTON

 

 

 

 

 

 

COUP DE CHAUD à BUZET

Un village chargé d’histoire, dont l’origine reste hypothétique : bras de rivière, bois ou buse, laissons à chacun l’interprétation qui le touche, le séduit, laissons place à l’imagination ! Aujourd’hui, Buzet est une ville dynamique, au tissu associatif intense et novateur, que ce soit dans le domaine sportif, artistique ou culturel. Baigné par le Tarn, Buzet conserve son originalité tout en continuant son développement, avec une municipalité énergique, tournée vers l’avenir. Que dire des « Oies de Buzet », cette école de pétanque en pleine expansion ? Une association qui mérite le coup de projecteur : de par sa notoriété, son charisme, dont rigueur et travail apportent son lot de satisfactions sportives. Ce samedi 29 Juin, Avenir 31 était un témoin privilégié de ce lieu mythique ! Silence, Moteur, ça tourne.

  • Le décor : l’Espace Ribatel, le Boulodrome couvert, les terrains annexes.
  • A la réalisation, Jérôme et son équipe d’assistants, faisant souffrir son audience, au travers d’une histoire poignante et émouvante à raconter : la création d’une Paella !
  • Au tournage, Cédric, rassemblant, coordonnant et supervisant le chef-opérateur ( Didier ), le régisseur général ( Alain), le cadreur ( Florian) et l’élément crucial, les comédiens : car sans un bon jeu d’acteurs, il n’y a pas de bon film !
  • La scène : minimes et cadets du pôle départemental, épaulés par quelques locaux ( valeurs montantes de Demain ), chacun dans un rôle de composition, s’affairant au combine, au tir de précision et au travers de parties évaluées, montrant à la fois, leur talent, mais aussi, leur savoir-être !

Allait-on profiter d’une journée ensoleillée, d’un week-end estival ? La pluie quasi quotidienne, le ciel et les températures maussades allaient-ils laisser la place à l’été ? Oui, répondait Météo France. La température augmentait de manière significative au fil de la journée, si bien, que des mesures de sécurité s’imposaient …La salle des Fêtes climatisée et le boulodrome couvert (mis à disposition pour notre venue), malgré cette canicule étouffante, laissaient présager cette manifestation de manière rassurante : merci à la commune et au club de pétanque de Buzet !

                   

Des applaudissements bien mérités pour ce repas convivial, alliant saveurs sucrées, couleurs de l’Espagne et fraîcheur glacée ; nos adeptes de la petite boule étaient fin prêts pour rallier le boulodrome, malgré ces conditions climatiques inhabituelles. Ces jeunes s’évertuèrent à donner le meilleur d’eux-mêmes, cherchant à établir non pas un record, mais une performance digne de compétiteur de l’extrême. Une après-midi qui devait-être déterminante pour les compétitions de Juillet (Master d’Agen, la Marseillaise, le Mondial des Volcans) ! Mais la situation du moment devait écourter cette après-midi boulistique ; nos valeureux acteurs, bien déterminés à surprendre l’équipe de tournage, allaient nous émerveiller par leur comportement et sportivité, au travers de scènes épicuriennes : quelqu’un qui joue mal, c’est ce qui saute le plus aux yeux d’un public non initié. Plusieurs prises seront nécessaires, le jeu des comédiens devra être juste, vrai et beau, alors le film sera réussi ! les scènes (voire les mènes) s’enchaînaient, les esprits bouillonnaient, les regards hagards cherchaient un brin de fraîcheur, le tournage se déroulait …Une voix criarde retentit : «coupez, c’est dans la boite». Libéré, détendu, chacun regagnait sa loge et profitait de ces quelques victuailles, dans l’attente du résultat final ! Puis vint le moment des récompenses : point d’Emmy, d’Oscars, de César, de Golden Globes (c’est à en perdre son latin), mais trophée, coupe, casquette, porte-badge seront remis aux participants du 8ème art, la Pétanque ; la récompense suprême pour 3 d’entre eux : être l’équipe retenue pour Agen !

Un tour d’honneur viendra clôturer cette séance : Merci aux acteurs et figurants, au public, à la production, à la réalisation, et à l’ensemble des bénévoles qui ont œuvré pour mener à terme cette épopée familiale ! (Didier FURTON)

 

§ § § § § § § § § § § § § § § § § § §

AVENIR31 : de Valence à Lécussan, que de km parcourus !

Valence, récompensée pour sa politique sportive accessible au plus grand nombre, son offre d’activités physiques et sportives de proximité et pour sa contribution, par ce biais, à l’animation et l’attractivité du territoire, au renforcement du lien social, au tourisme et au bien-être des habitants : la Pétanque de Valensolles et son 9ème International jeunes en sont la preuve vivante !

Ce rendez-vous drômois, par sa qualité boulistique, reste une des compétitions emblématiques chez les Jeunes ! Ce samedi 22 Juin, Avenir 31 participait à une exhibition où 8 équipes s’affrontaient tout au long de cette journée. Tour à tour, nous croisons l’Allemagne, Monaco, 2 équipes locales, l’Espagne, la France (notre ami Adrien) et l’Angleterre : un résultat des plus flatteurs – 1er : France, 2ème : Avenir 31, … à mettre à l’actif des 3 juniors (Enzo, Florian, Jonathan) et leur coach Alain ! Christian Marraccini, l’organisateur ravi de cette prestation, où les compétiteurs en osmose avec le public firent étalage de leur talent, de leur savoir-faire, le tout dans le plus profond respect des valeurs sportives, remerciant ces nations pour leur fidélité ; les coachs, parents, supporters pour les km parcourus ; les élus, délégués, corps arbitral pour le travail sans faille ; les partenaires et collectivités pour leurs soutiens et enfin ses « bénévoles de l’ombre » !

Dimanche 23 Juin : place à l’International ou nous retrouvons nos 3 Juniors, aux mines rayonnantes, les yeux rivés sur ce petit exploit de la veille ! Mais une tout autre compétition démarrait ; épaulés par une 2ème équipe juniors ( Hugo, Cyril, Clément – coach : Florian B) et 3 Minimes (Dorian, Mathéo, Léo – coach : Éric ), le pôle Toulousain était bien présent : allait-on être dignes d’arborer ces couleurs départementales, dont la notoriété reconnue, est en train de faire des émules (on ne peut que s’en réjouir …) ; quoiqu’il en soit, les parties furent acharnées, les adversaires de qualité, ce qui rendait la tâche plus ardue ! les premiers nommés ne purent rééditer la performance du Samedi, s’inclinant en 1/8 finale A face au tenant du titre du TDV 2018 (CLODIC Jordan).

Nos champions Juniors haut-garonnais 2019 (Hugo, Cyril) associés pour la circonstance au sociétaire de Saint-Alban, se retrouvaient dans une poule quasi-insurmontable ; malgré le potentiel et les qualités de ces 3 compétiteurs, la partie de barrages leur échappait. L’ambiance collective était au plus bas, l’envie se faisant moindre, cette équipe s’inclinait en ¼ finale B : résumé de cette situation, peuvent mieux faire (dixit leur coach).

L’agréable surprise vint du côté des Minimes ! Dorian, Léo associés au commingeois « Mathéo », effectuant un sans-faute matinal, arborait la suite de la compétition sereinement… Changement de terrain, une réadaptation s’imposait : Dorian, sur les conseils avisés de son coach, évitait les pièges et assumait parfaitement son rôle à l’appoint ; suivis par ses compères, les parties s’enchainaient sur un bon tempo, les propulsant en demi-finale A : un résultat plus qu’honorable, qui allait s’arrêter à ce stade de la compétition, face à une équipe locale, dont on saluera  cet adversaire victorieux. Cette prouesse, laisse quelques regrets, si près du but …mais nos guerriers, essuyant quelques larmes, repartiront à l’assaut des prochaines échéances, le regard tourné vers l’horizon !

Saluons au passage la triple performance d’Adrien, qui sous les couleurs tricolores (associé à Jordan Scholl et Léo Fumas), remportait brillamment cette compétition drômoise. Toujours autant d’excitation lorsque la pétanque de Valensolles et son président nous convient à cette superbe compétition, dans le pur respect de la sportivité et convivialité. Des liens se sont créés, une amitié est née, sachons les préserver !

Lécussan, le village aux 2 visages : Haut-Garonnais du côté de l’administration et Haut-Pyrénéen du côté pétanquiste … Anomalie géographique, vœux des élus, souhaits des habitants, quelle importance ! l’objectif final, étant de trouver ce lieu propice à la pratique de la pétanque et ce Dimanche 23 Juin, plus particulièrement au rendez-vous des jeunes pétanqueurs pour ce 1er Régional Triplettes ! Tel décrit par Educnaute, que d’éloges justifiées à l’encontre de cette compétition : l’accueil des jeunes, le chocolat chaud, le repas copieux, le goûter, les lots pour jeunes et une attention particulière pour les éducateurs, le tout sous l’œil bien veillant des élus du CD 65 ! De plus, discipline, rigueur, diplomatie, régnaient dans ce boulodrome ou malgré le peu de compétiteurs (serait-ce dû à cette canicule qui envahit notre région …), ce concours mérite à être pérennisé, dû aux égards de l’ensemble des bénévoles dépensant sans retenue toute leur énergie pour la bonne « marche » de cette nouvelle compétition !

Que dire de nos équipes ? Les minimes (Enzo Q., Enzo L. et Kaylie, bien connue dans le monde boulistique), les cadets (Noah, Nicolas, Diégo), emmenés respectivement par Alfred et Isabelle. Deux équipes qui tout au long de la journée, ont été exemplaires et solidaires, tant sur le plan sportif que leur résultat : un ¼ finale A ! Les plus jeunes, montrant de belles aptitudes tant au point pour le « binôme Enzo » qu’au tir pour la représentante de la gente féminine Kaylie, purent écouter les conseils éclairés d’un père heureux et d’un coach ravi, qui faisait ses premières armes au sein d’Avenir 31 ! Une matinée sans faille, laissait de belles espérances pour la suite de cette compétition. Malheureusement quelques regrets pour ce ¼ finale : un appoint fébrile viendra enrayer la machine haut-garonnaise, qui s’inclinera sur un score rageur (12-13). Les cadets auront un parcours plus laborieux dans les poules : 1ère partie gagnée 13-7, la 2ème perdue 1-13 ; les barrages redonnant espoir à cette formation, la victoire était acquise. Isabelle, leur coach, retrouvant le sourire, entrevoyait la suite avec philosophie. Mais le bonheur fût de courte durée : un manque de point privait nos 3 compères du carré final ! l’objectif étant, bien sûr, que nos jeunes puissent participer et dévoiler leur talent de ‘vrai compétiteur’, de trouver leurs marques au sein du groupe, quelle que soient les formations.

Cette synergie école de pétanque et Avenir 31 se doit de perdurer, afin qu’un maximum d’enfants puisse pratiquer la pétanque et prendre du plaisir à ces compétitions telles Lecussan, plaque incontournable de rencontre et un véritable lieu de vie en pays commingeois (en premier lieu), puis bigourdan par la suite ! Didier FURTON

———————————————

AVENIR31 S’INVITE à MERVILLE (31)

«Mervilloises, Mervillois, chers administrés, l’année 2019 est déjà bien entamée. La fin de l’hiver approche à grands pas pour laisser la place à la douceur printanière. Le soleil va reprendre ses quartiers et faire scintiller notre ville et notre moral. Nous en avons le plus grand besoin dans ce contexte incertain …. diverses cérémonies institutionnelles, associatives, sportives et autres commémorations témoignent à mon sens du dynamisme de notre commune, permettant de tisser et d’entretenir ce lien social auquel j’accorde une importance toute particulière » :  propos tenus par Chantal AYGAT, Maire de Merville.

Ne pouvait-il en être autrement que ce lien social, soit tout simplement le rapprochement d’Avenir 31 et du Club et son école de Pétanque Mervillois ! Samedi 18 mai, alors que Zeus et Appolon, divinités grecques, se partageaient les bienfaits de la météo, Christian, Lydie et la troupe de bénévoles s’affairaient à peaufiner notre venue : un accueil des plus chaleureux donnait le tempo de cette journée. Alors que les arrivants testaient les terrains fraichement rénovés, que les invités cherchaient « leurs marques », nos hôtes répétaient sans cesse : pour bien démarrer la journée, rien de tel qu’un bon petit-déjeuner. Aussitôt dit, aussitôt fait !

9h30, les minimes-cadets commençaient leur tour de chauffe par un tête à tête, tandis que les juniors s’évertuaient dans un processus bidirectionnel : du point millimétré au tir pointilleux ! Des parents ravis, des spectateurs médusés face à cette agilité de nos jeunes pétanqueurs. Bravant cette météo plus ou moins capricieuse, les sphères d’acier s’entrechoquaient sur ce terrain métamorphosé par les intempéries de la veille : l’envoi était de rigueur ! Bon nombre de stagiaires furent surpris lors des premières boules jouées, tant la technicité se faisait oppressante : difficultés pour certains à trouver la « donnée gagnante » ; pour d’autres, les boules « envoyées au ciel » faisaient mouche, laissant pantois les plus jeunes. La séance des ateliers terminée, la dernière heure de la matinée fut consacrée aux réglages et rouages du jeu, dont tactique et stratégie en sont les principes fondamentaux. Alors que les juniors peaufinaient leur préparation d’avant-concours, minimes et cadets mettaient en pratique les acquis et connaissances techniques à ce jour …

12h, le coq mervillois sonnait la pause-déjeuner et la fin de cette matinée studieuse, permettant à nos jeunes d’apprécier ce moment de détente, en goûtant aux saveurs culinaires locales ! un timing parfait, une organisation sans faille, des jeunes repus, un staff heureux de pouvoir se délecter dans un silence religieux : serait-ce le calme avant la tempête ?

14h, il est grand temps de reprendre : les Juniors allaient en découdre face à leurs ainés du côté de Mondonville (3 équipes en compagnie de leur coach se présentaient sur les terrains du Ribachou) et dans le respect et l’humilité, une des 3 équipes engagées parvenait aux portes des 1/2 finales, instant de partage avec leurs adversaires ! Alors que les minimes-cadets allaient s’affronter toute l’après-midi, dans des compositions diverses, afin de montrer ce savoir-faire, adresse et technique du parfait Pétanqueur. Parties notées, dont les résultats seront des « indicateurs » pour les futures compétitions auxquelles participera Avenir 31 ! De belles confrontations montrant à la fois, le talent, l’esprit d’équipe et l’envie de bien faire, devant ce public conquis à cette noble cause : la pratique de la Pétanque chez les Jeunes ! Que dire de nos invités : admiratifs, volontaires, s’intégrant au sein du groupe sans aucune crainte, donnant le meilleur d’eux-mêmes, profitant de cette journée pour apprendre les valeurs sportives de cette activité et qui sait : la porte de cette structure Départementale leur serait-elle ouverte ? A eux à profiter de cette aubaine et postuler prochainement

16h, un goûter-surprises viendra récompenser ces jeunes, après ces efforts rocambolesques. Une dernière partie, l’assaut final pour ces valeureux guerriers dont les prouesses n’en seront que purement récompensées !

Remerciement tout particulier au secteur de Grenade, à Merville et son maire, au club-hôte : son président, son école de pétanque et la pléiade de bénévoles ( chef de file : Martine) qui ont œuvré tout au long de cette journée pour que cette jeunesse soit mise en valeur … Maintenant, place aux compétitions  de juin  (Didier FURTON)

 

———————————————

LUNDI de PÂQUES 2019 à MILLAU

A la découverte du Viaduc et de l’excellence aveyronnaise : Millau et son patrimoine naturel, culturel et sa gastronomie, véritable aire-vitrine conçue pour mettre en valeur les atouts de l’Aveyron ! En ce 22 avril, moment partagé autour d’un repas savoureux, peut-il en être autrement ? Ce Lundi pascal, cher aux chasseurs « d’œufs en chocolat », mais aussi de « sphères métalliques » du côté de Millau Coopérateurs, le rendez-vous « immanquable » de nos jeunes pétanqueurs !

Avenir 31 se devait d’être présent, afin de rendre hommage aux organisateurs de l’école de Pétanque de la PJ Millau, qui depuis des lustres, continuent à œuvrer pour cette jeunesse boulistique. 3 équipes drapées de leurs nouvelles tenues s’avançaient dans ce fief aveyronnais, venant défier les locaux, mais aussi des départements limitrophes et certains de contrées lointaines… Parcours divers pour nos haut-garonnais, qui avec courage et lucidité sauront mettre à profit les conseils judicieux de leurs coaches.

Chez les Juniors (12 équipes), Enzo, Cyril et Jean dit « Bonheur » entament cette matinée de façon magistrale : 2 parties gagnées en poule leur permettant de filer directement vers les ¼ finale. Mais qui aurait cru que la gent féminine puisse s’emparer du graal et remporter cette compétition : Maéva Richard, Cloé Martin, et leur partenaire laissaient nos 3 compatriotes sur « le carreau » lors de cette ½ finale, puis s’imposaient face à Camille Agrinier, la pépite aveyronnaise ! Dure réalité que pût apprécier Aurélie, par cette belle journée printanière, tant les assauts répétés firent plier les garçons, montrant une certaine déception en terre millavoise !

Chez les Cadets (33 équipes), Alanzo, Mathéo et Lucas, coachés par Cédric «  le Buzétois », allaient vivre des moments inoubliables. Parties en poule ou les barrages nous étaient fatidiques face à des Niçois hyper motivés …La pause-déjeuner, l’instant des retrouvailles, permettait une analyse succincte de cette matinée, présageant une après-midi sous des cieux plus hostiles : les parties s’enchainaient, le sourire retrouvé, le geste alerte ; Mathéo ‘en souffrance’, pût compter sur ses camarades et ainsi ce trio se retrouvait propulsé vers cette finale tant espérée ! Romane Bernat et ses colistiers de Saint-Affrique se présentaient face à notre formation : menés 5-12, Mathéo se réveillait, mettant sur orbite ses 2 associés et pouvaient savourer cette dernière mène, signe de victoire : « les mouches venaient de changer d’âne » , citation rugbystique d’un célèbre chroniqueur sportif …

Chez les Minimes (25équipes), Dorian, Kaylie et Léo, gérés par l’infatigable Éric ( le père de ce dernier), partaient à l’assaut de cette citadelle aveyronnaise ; rude combat pour cette 1ère partie, dont la défaite fut l’élément de révolte pour la suite de l’aventure. Les rencontres suivantes étant plus favorables, nous voilà devant la « Montagne Millavoise, dite infranchissable … les vieux souvenirs ressurgissant !

Que nenni, les vieux démons, forts d’un passé élogieux pour nos adversaires, durent s’en retourner : nous venions de vaincre le signe indien (score de 13-12), après une bataille âpre, sanglante, mais loyale … Ces 3 jeunes venaient de franchir un cap supplémentaire : « ne rien lâcher », véritable mot d’ordre de leur coach ! Remis de ces émotions, de cet instant d’ivresse, se profilait le carré final : les Alpes-Maritimes, le Lot, l’Aveyron et nos représentants ! De belles empoignades qui se termineront par la courte victoire du Case de Nice (13-11) face à AVENIR 31 !

De juteuses performances à l’actif de ces 3 équipes, joueurs et coaches confondus, dont l’osmose aura permis de créer un état d’esprit convivial, avec sourire et bonne humeur ! De bonne augure pour les prochaines joutes …Suite des aventures de ce groupe lors du prochain stage à Merville, le samedi 18 mai ! (Didier FURTON).

———————————————

ÉCHANGE SPORTIF avec LA BOULE PLAISANTINE

Par sa situation géographique et son histoire, Plaisance du Touch est une ville encline aux échanges, aux contacts, non seulement avec les cités voisines mais aussi avec des contrées plus lointaines. La municipalité favorise et soutient les échanges avec les villes jumelles (Lingfield, Carnate et Utebo ), que cela soit dans le domaine scolaire, sportif, économique… Aussi, régulièrement se retrouvent pour des rencontres culturelles, sportives et festives, à Plaisance ou dans les villes jumelées, des représentants issus de tous horizons afin d’échanger et de fraterniser autour de projets communs. Ici, l’idée d’Europe se conjugue au passé, au présent, au futur et se décline en amitié et fraternisation.

Samedi 6 avril, la Boule Plaisantine nous accueillait au boulodrome couvert de la rue des Tilleuls ; Gilbert, Robert et les bénévoles, recevaient avec plaisir ces jeunes passionnés de Pétanque, qui allaient profiter de cette journée pour mettre à l’honneur ce sport ! Discours de bienvenue et petit-déjeuner débutaient cette séance, tandis que les stagiaires profitaient de ces brefs instants de répit avant d’entamer cette journée de travail … D’un côté, nos   juniors en pleine réflexion face à ces « situations de jeu », de l’autre, les minimes et cadets en action sur une 1ère partie évaluée ! les spectateurs présents (parents, amis, mais aussi les bénévoles du club) ravis de ces évolutions, encourageaient et applaudissaient ces jeunes aux allures de guerriers, valeureux et combattifs. Nos invités (Cédric, Mathéo, Nathan) profitaient de cette aubaine, sous l’œil amusé de leur éducateur, nouvellement promus BF1, Florian et Alfred de la Boule Fonsorbaise ! Cette matinée, allait s’avérer déterminante pour nos juniors, pour les compositions d’équipes, participant l’après-midi au concours Doublettes de Muret, nouvelle formule pour des passionnés de compétition. Alors que ces derniers répétaient « leurs gammes » au cours de cette séance d’entrainement et de mise au point, les plus jeunes s’adonnaient aux ateliers de point-tir, concoctés par Didier et son staff ! Faire un bec, rentrer à deux, faire un devant de boule ou tirer sur l’oreille, trier une boule, panel de difficultés que maitrisèrent avec brio ces fanatiques de la petite sphère métallique. Malgré la grisaille matinale, régnait dans ce boulodrome une ambiance conviviale où le travail bien accompli était de rigueur et « payant » pour ces jeunes du pôle départemental.

12h sonnant au clocher du village, les combattants posaient leurs armes, le temps d’apprécier cette cuisine gastronomique, préparée par la « chef plaisantine », de renommée planétaire au sein de ce club ! un moment de détente, d’échanges, de rappels du comportement pendant le laps de restauration…

Dès 14h, alors que les juniors et leur coachs partis du côté de Muret St Jean se confronter aux seniors (résultats communiqués prochainement), les minimes-cadets allaient enchainer des parties où adresse, technique, tactique et réflexion allaient-être leur « cheval de bataille » ! De belles confrontations en perspective, des jeunes sérieux et motivés, tel était l’état d’esprit de cette après-midi, dont les résultats seront déterminants pour les futures équipes retenues pour le Régional de Millau Coopérateurs. Dernière halte de ce marathon :le goûter et son quatre-part ! quelques dernières confrontations spectaculaires, se rendant coup pour coup, des échanges fatidiques pour certains, mais toujours avec le sourire…une après-midi constructive, révélatrice du potentiel de chacun dont les acteurs, en leur âme et conscience, auront donné le meilleur d’eux-mêmes !

Débriefing en fin de journée, des remerciements tout particuliers aux accompagnants, aux parents et le mot de la fin pour les organisateurs du club-hôte : « Messieurs les coprésidents, mesdames et messieurs les bénévoles, merci pour votre accueil, votre gentillesse et votre dévouement pour cette jeunesse boulistique … Au plaisir de revenir prochainemen». Prochain épisode : Millau, le 22 avril. ( Didier FURTON )

———————————————

ESCAPADE EN ARDÈCHE !

Au cœur de l’Ardèche méridionale, Bourg Saint-Andéol est une commune peuplée d’un peu plus de 7300 Bourguesans et Bourguesanes. Cernée par des paysages de toute beauté, entre ses collines au nord, ses vignes en terrasse, ses champs de lavande, bordée par le Rhône, Bourg Saint Andéol offre à ceux qui la visitent un environnement idéal pour une découverte de l’Ardèche du sud et ses alentours. Profitez de votre séjour en camping, en hôtel, en chambre d’hôtes ou en gîte pour découvrir tous les charmes du centre historique de Bourg Saint Andéol, de ses nombreuses activités pour tous, sans oublier la découverte des produits du terroir et son « National jeunes de Pétanque », manifestation incontournable en Rhône-Alpes !

Récit de cette aventure, dont le changement d’heure aura été fatal à nos représentants du pôle départemental … De Toulouse à Bourg St Andéol, l’autoroute du soleil, véritable passeport pour des vacances de rêve sur le littoral méditerranéen, nous amena vers ce sanctuaire boulistique !

Dimanche 31 Mars, après un réveil difficile (dû au décalage horaire), Nicolas, Clément, Mickael, et leur coach Isabelle, arboraient cette compétition avec détermination. Une nouvelle fois, record de participation battu : 211 équipes. La catégorie Juniors, présentaient des équipes de France féminines, venues en découdre avec la gente masculine ; cela n’était pas pour déplaire à nos 3 juniors ! Mais, revenons à leur parcours en poule (parties en 11 points) :

1ère partie : compliquée par un point moyen, un tir pratiquement inexistant et des erreurs tactiques de l’adversaire (Lyon), permit à nos représentants de prendre l’ascendant et de l’emporter sur le score de 11-9. Un manque de dialogue, de confiance et de complicité joueurs-coach, des moments difficiles en prévision !

2ème partie : histoire sans parole … simple formalité d’une équipe niçoise plus conquérante, laissant peu d’espoir à nos haut-garonnais. Malgré une amélioration au point, les tireurs manquant leur cible, un cuisant 11-0 venait entacher le moral des troupes.

Partie de barrage : à nouveau, nous croisons les lyonnais. Partie serrée ( 4-5 à la pause-déjeuner) ; repas animé ou les discussions vont bon train : décision unanime étant prise de mettre Clément au tir ! Choix judicieux, qui permet à l’équipe, dont la cohésion se fait grandissante, de remporter cette partie 11-8.

Pas le temps de « souffler », sujet d’actualité dans le monde boulistique, me direz-vous ! Non, tout simplement, pas de repos sitôt cette partie terminée, se profilant à l’horizon cette sortie de poule : les aléas du tirage, à nouveau nos

bourreaux sudistes ! Motivation et changement de terrain allaient-ils être de bon augure pour cette revanche ? Les hostilités démarraient de fort belle manière : un Nicolas mangeant le bouchon, un Clément ayant réglé sa mire, un Michael tenant son rôle de régulateur, faisaient douter l’adversaire (4-5) … Euphorie de courte durée : suite à une mène favorable, un mauvais tir et la machine s’enraye. Trop de boules perdues sur la mène suivante (4-9) ; à cet instant, le sourire change de camp et victoire de l’équipe Vacca, Chapay, Denys sur le score de 13-4 !

Manque d’ambition, de réalisme, fébrilité de ces 3 garçons qui doivent apprendre à se connaître, à profiter de leur expérience personnelle pour s’aguerrir à la dure loi de la compétition : le potentiel de chacun doit pouvoir s’exprimer ! Félicitations aux organisateurs qui se battent pour pérenniser cette compétition jeunes dans un bel esprit d’amitié boulistique, une organisation parfaite qui mérite le détour, malgré ce goût d’inachevé pour ces juniors, fiers de représenter AVENIR 31, sachant que leur mission première, étant de donner une belle image de ce Sport. (Didier FURTON )

———————————————

2000 ans d’Histoire à FRONTON

Découvrez le territoire Frontonnais à travers son histoire, son patrimoine naturel et bâti, ses paysages et points de vue, ainsi que ses produits locaux. Au bord du canal de Garonne, entre vignes, forêts et champs, à cheval, à pied ou à vélo, profitez également d’activités sportives ou à partager en famille pour apprécier le calme de ce havre de nature préservée entre Toulouse et Montauban. La couleur est intense et brillante dans le verre, le bouquet développe ses parfums ; une première gorgée, le nectar diffuse déjà ses arômes complexes ; vous fermez vos yeux : bienvenue à Fronton, au service de Dame Négrette ! Autre fierté de cette ville, « la vie associative, véritable fabrique de lien social et la garantie d’un développement durable de la collectivité » affirme le Maire, M. Hugo Cavagnac. Le nouveau Boulodrome, en est la parfaite illustration de cette démarche et AVENIR 31 son témoin privilégié !

Samedi 9 mars, rendez-vous était donné dans ce lieu mythique, non pas aux amateurs de gros moteurs et belles carrosseries, non pas aux amateurs de gros poissons et belles prises, mais tout simplement aux jeunes pétanqueurs du pôle Départemental.

9h00, Violaine et Gérard, nos hôtes d’un jour, proposaient un petit-déjeuner « aux saveurs et senteurs Frontonnaises ». Profitant de l’absence des Juniors, le staff (malgré quelques absences), allait mettre à profit cette journée de travail, le tout dans une ambiance studieuse ! Nos invités, Melissa de Gratentour, Guy et Simon de Buzet, Quentin de Fronton et Enzo de Saint-Alban profitant de cette opportunité pour mettre en valeur leurs qualités sportives au travers des activités proposées. « Echauffement et Fractionnés » démarraient le programme de cette matinée : Aurélie et Cédric s’en acquittaient sous le regard amusé et surpris des spectateurs, massés aux abords des terrains de jeux. « Monsieur l’Arbitre, que dois-je faire ? Réponse simple et précise : on applique le règlement qui dit que … » : quelques règles du jeu de Pétanque ludiques vues par Marc Santos, l’Ami des enfants ! Séance fort intéressante où nos jeunes purent profiter de conseils et mise en pratique de la « Mesure » d’un point ! En alternance, minimes et cadets s’évertuaient au « Combiné », un mélange savant de point et de tir, dont l’adresse et la réflexion sont de rigueur.

12h30, l’heure du repas sonnant, les convives purent apprécier les qualités culinaires du chef-cuisinier (le président du club-hôte en personne). Servis dans une osmose paisible et apaisante, (point de sonnerie venant troubler cet instant), les langues se déliaient, commentant cette matinée, ô combien instructive et conviviale ! 14h00 : le staff reprenait son service, préparant les ateliers du « Point Debout » :

Où dois-je envoyer la boule, quel côté choisir, comment pousser la boule, comment passer entre les boules ? Tant de questions qui devront trouver les réponses ! Puis quelques parties notées viendront compléter le déroulement de cette journée, qui permettront d’apprécier le talent et savoir-faire de chacun. Parties jouées sur différentes surfaces de jeux qu’ont pu tester nos acteurs, sous la houlette de Marc, à l’affût de toute faute qui sera aussitôt corrigée.

16h00, chocolat, jus de fruit, quatre-quarts allaient redonner force et vigueur à nos jeunes combattants, afin d’entamer l’ultime partie de la journée. Les forces en présence : face à ces maitre-canonniers, des forçats lançant leur « boulet » près de cette bille de bois ! Quel plaisir de voir sourire et engouement sur cette bataille délivrant les derniers projectiles alors que la nuit faisait son apparition sur le pays frontonnais …

17h30, l’estocade finale était portée, laissant place au traditionnel débriefing : travail sérieux, motivation et application seront les mots-clés de cette étape. Nul doute que les jeunes auront à cœur de reproduire faits et gestes lors des prochaines échéances qui s’offrent à eux. Une tonne d’applaudissements viendront saluer cette générosité du club de Fronton, par son implication et dévouement tout au long de cette manifestation : merci à son président et ses bénévoles. (Didier FURTON).

 


 

RAMONVILLE SAINT- AGNE, une Boule Étoilée !

«Faire vivre la commune, la faire évoluer, l’accompagner dans sa mutation et dans ses ambitions » constitue le propre du mandat que met en œuvre l’équipe municipale au quotidien pour répondre aux besoins de ses disciples. A Ramonville, l’histoire a laissé des traces …
La Boule Étoilée, club de pétanque ramonvillois, contribuant à faire reconnaître le jeu comme un excellent vecteur d’expression culturelle, le tout dans un esprit de convivialité, accueillait ce Dimanche 10 Février les ardents défenseurs de la petite boule d’acier : Avenir 31 !
Un premier rendez-vous marquant le début de la saison 2019. Dès 9h, les jeunes manifestaient leur impatience autour d’un petit-déjeuner préparé par notre hôte Charly. Suivait la présentation de ce concept :

Un groupe de 21 jeunes et un staff (organigramme-joint)

Une définition de cette structure avec un programme (stages, compétitions)

Le déroulement de ce 1er stage et rappel de certaines consignes (assiduité, travail sérieux, comportement exemplaire, respect)

Ces recommandations faites, il était grand temps de rejoindre le boulodrome, lieu privilégié des pétanqueurs lors de la saison hivernale. Tandis que les jeunes découvraient les terrains de jeu, le staff s’affairait à préparer, tracer les ateliers de point (accroupi, debout, difficile) et de tir de précision : matinée consacrée au dur labeur de la technique et de l’adresse, mais aussi à l’essayage des futures tenues pour cette nouvelle saison. A noter la présence de l’éternel « Coco Lagarde », dont les sages conseils de celui qui fut le meilleur tireur de Haute-Garonne sont toujours bons à prendre, et tout dernièrement dans le monde du prêt à porter !
Quel plaisir de voir les anciens mettre du cœur à l’ouvrage, d’admirer les petits nouveaux face à ces situations nouvelles, de regarder les parents et amis admiratifs aux prouesses de cette jeunesse ; tel est l’instant choisi pour ces stagiaires de montrer leur savoir-faire acquis au sein de leurs écoles ou clubs respectifs, de parfaire leur connaissance et technique sous le regard du staff à l’affût du résultat recherché… Respect, humilité, sérieux, esprit d’équipe seront les éléments moteurs de cette unité, tant sur le plan sportif qu’humain. Travail bien exécuté, persévérance aux tâches proposées, progression constatée : qualités essentielles pour espérer atteindre ce que tout compétiteur désire, la réussite !

Le point : accroupi pour nos minimes, debout pour nos cadets et difficile pour nos juniors, exercice révélant de nombreuses lacunes, restera la bête noire de ces jeunes ; le tir de précision : sourire retrouvé, sensation du résultat, les artilleurs seront unanimes sur cette volonté de vouloir dépasser leurs idoles. 12h30, direction les cuisines centrales : table dressée, assiette garnie, le maître-queue fin prêt pour le service, les convives pouvaient se restaurer ; gourmands, gourmets, chacun put apprécier charcuterie, volaille, pièce de bœuf et la « croustade-maison », le tout arrosé de nectar aromatisé. 14h, retour au boulodrome : l’après-midi étant consacrée aux parties évaluées. Par catégorie ou mixée, la composition des équipes dont Jean-Luc a le secret, allait permettre de voir évoluer ces jeunes à différents postes et affinités. Chacun donnant le meilleur de soi, puisant parfois dans ses réserves ; la fatigue se faisant sentir, au fur et à mesure de l’avancement de cette journée : moment judicieux pour cette pause tant attendue, le goûter ! Les 2 parties restantes allaient donner des empoignades de qualité où les joueurs se rendaient coup pour coup, mettant tout leur talent au service de ce sport, dont le staff était friand. 17h30, les dernières boules jetées, les dossiers distribués, vint le tour des questions-réponses qui permettront de prendre en considération les souhaits de certains pour les prochaines échéances.

Un grand merci au club de Ramonville, aux éducateurs du pôle et aux accompagnants toujours disponibles pour ces Jeunes ! Prochain rendez-vous, le 9 Mars au boulodrome de Fronton (Didier FURTON)


AVENIR31, LA SÉLECTION 2019

Si le cœur de la cité bat dans le centre ancien, chaque quartier offre un équilibre harmonieux entre l’habitat, les équipements publics, les espaces de loisirs, les parcs et l’ensemble des services de la ville : BLAGNAC est à portée de main ! Découvrir, profiter, respirer, bouger du côté des Ramiers, est chose possible … Quoi de plus naturel que de se retrouver sur ces terrains de jeux où la Pétanque est reine : Guy et ses bénévoles vous y attendent. Avenir 31, profitant de cette aubaine, pût apprécier cet accueil ce samedi 26 janvier dans ce boulodrome couvert !

La Sélection 2019 se dessinait : les prétendants du 1er tour, profitant d’une 2ème chance, allaient s’affronter à nouveau, croisant de plus les anciens du groupe 2018. Confrontation finale pour intégrer le pôle départemental pour la nouvelle saison !

13h30 : Les hostilités pouvaient démarrer, sous l’œil avisé d’un parterre de « fins connaisseurs » ; à noter ce public exemplaire, respectant les consignes définies auparavant. Motivant leurs troupes, encourageant sans cesse leurs protégés, parents, éducateurs, amis suivaient les prouesses de chacun ! Les inconditionnels de ce sport allaient en découdre au travers de parties évaluées ; chacun profitant de la faiblesse de son rival pour étaler tout le talent boulistique, afin de pouvoir décrocher cette place tant convoitée. Pour certains, malgré l’adversité, l’esprit de camaraderie était présent ; pour d’autres, les regards fermés restaient confinés dans cette bulle. Accroupi ou debout, pointant ou tirant, chacun montrait son savoir-faire, son adresse, sa technicité et réflexion sur la situation présente. Acteurs et spectateurs se pourvoyaient en fervent défenseur de cette discipline ! Les parties s’enchainaient, laissant un bref instant de repos afin de recharger accus et profiter de ce succulent goûter, offert par le club hôte : friandises et viennoiseries, le tout arrosé de bulles pétillantes paradaient sur cette table, convoitise des fins gourmets.

16h15 : Les joutes reprenaient, montrant quelques signes de faiblesse ou d’une certaine fatigue ; un manque d’application se faisant sentir… Sont-ce les méfaits ou contre-indications de ces produits ingurgités lors de la pause bienfaitrice, est-ce le stress, l’envie de bien faire, la peur de réussir ? Nul doute que chacun aura à cœur de montrer tout son talent, son énergie débordante au service de cette noble cause : la Pétanque chez les Jeunes ! Caractère, comportement, analyse, prise de décision, mise en situation, quelques éléments de la personnalité de chacun qui seront déterminants pour l’évaluation finale. Des minimes désireux de réussir, des cadets empreints de bonne volonté et des juniors pris par l’enjeu de cette sélection, voilà le tableau proposé aux spectateurs : qui sera retenu pour la saison 2019 ? Faire le choix, c’est se risquer à perdre ou gagner, à réussir ou à échouer ; faire le bon choix, n’est pas chose facile, car on ne peut pas revenir en arrière…Une fois de plus, le staff a fait les choix qui lui semblait juste, pertinent et fondé sur les qualités physiques et humaines de ces jeunes appelés à devenir des « sportifs de haut-niveau ».

18h, badge remis, boules rangées, il était grand temps de remercier l’ensemble des acteurs, spectateurs, staff, bénévoles et de se retrouver autour d’une table afin d’établir cette liste, clic ICI. le vivier 2019 avait rendu son verdict !

La saison allait démarrer du côté de Ramonville St Agne, où la « Boule Etoilée » recevra dimanche 10 février, le gratin départemental des jeunes pétanqueurs ! Gérard Razes et Charles Gonzalez seront nos hôtes d’un jour. Didier FURTON


AVENIR 31, UNE PEPINIERE PAS COMME LES AUTRES !

Lieu de travail avant tout, un savoir-faire à votre service et des conseils de professionnels, le tout dans un esprit convivial et accueillant. Nous ouvrons nos portes dans le but de sensibiliser et d’éveiller les consciences au travers d’activités pour ces jeunes de talent. Avenir 31 se doit de perdurer, toujours en quête de l’excellence sportive ; un seul but, un seul objectif : trouver et mettre en valeur ce « surdoué » de la Pétanque !

Parcours atypique pour ce jeune plein de qualités, dont l’adresse incomparable et le comportement irréprochable seront des atouts majeurs pour accéder à la récompense suprême : intégrer le pôle Départemental ! Issu de club ou d’une école de pétanque, repéré par ses pairs, passer de l’inconnu à la postérité, il n’y a qu’un pas à franchir : participer à cette Présélection est en quelque sorte, le premier maillon de cette structure … 2019 est lancé !

                           

Samedi 19 janvier, la ville de Colomiers, connue pour son soutien au monde associatif, recevait au boulodrome municipal une vingtaine de jeunes pétanqueurs, venus des quatre coins du département. Remerciements tout particulier à Éric et Aurélie pour cet accueil chaleureux, le prêt des installations sportives et le traditionnel goûter offert par notre hôte.

Isabelle faisant le point des forces en présence, remettait à chaque participant « un badge numéroté», signe distinctif d’anonymat et d’équité lors des résultats !

Discours de bienvenue, présentation des épreuves concoctées par le staff, la compétition pouvait démarrer …

13h30, les acteurs entraient dans l’hémicycle tandis que les fidèles supporters prenaient place aux abords des terrains de jeu. Parents, amis, éducateurs suivaient les performances de leurs protégés, les encourageant tout au long de cette après-midi hivernale. Les légendaires ateliers de Point-Tir allaient montrer facilités et lacunes, adresse et technique ; sérénité et maîtrise pour certains, angoisse et stress pour d’autres : tel est le reflet de cette envie de bien faire. Cet effort montrait des mines plus ou moins rassurées, fondant l’espoir du résultat accompli.

16h, force et vigueur redonneront sourire à nos valeureux guerriers : l’heure du goûter avait sonné …Envie, détermination, l’aventure continuait. Les joutes reprenaient, mettant en opposition ces jeunes ou la réflexion de jeu et réussite allaient être de la partie : 2 parties de 8 mènes, sous la houlette du staff d’Avenir 31 allaient montrer les performances et agilités de chacun (notation individuelle). Un poste attitré, une équipe composée, les mènes s’enchainaient, sous l’œil avisé des spectateurs ; ces jeunes se retrouvaient face à des situations dont le plus émérite montrait son savoir-faire : analyse du jeu, prise de décision, mise en application, telle est la trilogie de cette discipline.

18h, la manifestation se terminait par des mots rassurants pour ces jeunes : « Merci à tous pour votre investissement, pour votre sérieux et votre comportement ; au-delà du résultat, sachez que vous faites parti intégrante de ce groupe 2019 et qu’au travers de cette journée, nous avons pu apprécier vos qualités Boulistiques ». Alors, commençait un autre combat : autour de Didier, Isabelle, Aurélie, Alain, Eric, Jean-Luc et Cédric, se profilait une énigme dont la solution épique devait-être l’aboutissement de cette présélection : qui allait-on retenir pour le Samedi suivant ? Réponse prochainement …

Blagnac-Ramiers étant la prochaine étape, lieu privilégié de la sélection finale, qui décidera des prétendants au pôle départemental 2019 ! (Didier FURTON) 


2019 : AVENIR 31 se doit de perdurer …

Il existe un vivier de talents, qui par manque d’information ou de connaissance de cette entité, se retrouvent éloignés de cette structure. Nous souhaitons détecter ces « forces vives » et en faire profiter les écoles de pétanque, les clubs, les familles de ces jeunes champions de Demain, dans une véritable logique de dynamique départementale. Intégrer « AVENIR 31 » est une opportunité offerte aux jeunes dotés de qualités exceptionnelles, mais aussi à cette catégorie dont l’envie, la motivation et la compétence de chacun puissent la mettre en valeur. Tremplin de l’ombre à la lumière, de l’anonymat à la célébrité, AVENIR 31 peut vous permettre, vous les jeunes et vos éducateurs, de montrer votre panel de connaissances acquis au sein de vos écoles ou clubs et de mettre en avant les valeurs de ce sport, Esprit d’Equipe, Humilité, Respect, Comportement !
En vue d’identifier ces jeunes, nous vous sollicitons, vous les responsables des écoles et clubs de pétanque, susceptibles de présenter ces acteurs, afin de nous transmettre les candidatures pour la présélection, courant Janvier 2019 !

Faisant appel à votre implication pour dénicher « la perle rare » ou tout simplement‘ le joueur calme, appliqué, à l’écoute et d’une rigueur exemplaire’…Si nous voulons réussir dans cette entreprise familiale, si nous voulons être plus productifs, il suffit de se fixer un objectif et un plan d’actions : prospection, détection, formation et compétition seront les mots-clés pour y parvenir ! Faisons que ces jeunes poursuivent leurs rêves d’appartenir à ce groupe départemental, afin que vous soyez fier d’eux, des progrès qu’ils accompliront … Avec un peu de dur labeur et de détermination, ces rêves deviendront réalité ! Il y a tant de choses à apprendre, elles n’attendent que ces acteurs, qui viendront chercher la perfection, donnant le meilleur d’eux-mêmes, au travers d’une structure parfaitement huilée ; envisager d’intégrer AVENIR 31 est la première étape pour faire de vos objectifs une grande et belle réussite pour vos jeunes de l’école ou club de pétanque.

Comptant sur votre soutien pour donner la « chance » à certains jeunes de participer à cette aventure, sur votre œil perspicace pour repérer le « jeune méritant », sur votre sens du devoir bien accompli en proposant un tel, suite au travail fourni et résultats motivants pour ce dernier, AVENIR 31 et son staff seraient heureux de pouvoir comptabiliser un panel de jeunes compétiteurs qui serait l’ambassadeur de notre Département pour la saison 2019.

Pour dégager l’effectif 2019, les responsables d’Avenir 31 vous proposent un processus expérimenté l’année précédente. En effet, 3 points essentiels composent cette formule :

1) il est demandé au président(e) de Club ou responsable d’École de Pétanque de proposer des jeunes méritants, avec un bon niveau et un comportement exemplaire. Cette liste de participants sera transmise au secrétariat du CD31 (cf. Valérie) avant le Mercredi 16 Janvier ; Clic sur « formulaire » pour les inscriptions.

2) une présélection aura lieu le samedi 19 janvier 2019 (13h30), au Boulodrome de la BJ COLOMIERS.

Nous offrons à vos jeunes (minimes, cadets,  juniors) l’occasion de nous montrer leur valeur et de participer s’ils sont retenus à la sélection du groupe Avenir 31 qui aura lieu le samedi 26 Janvier 2019

(13h30) au Boulodrome de BLAGNAC-RAMIERS.

Cette présélection du 19 Janvier ne concerne pas les membres du groupe Avenir 31 en 2018 dont nous connaissons le potentiel et qui participeront obligatoirement à la sélection du 26 Janvier. Elle ne concerne pas les jeunes qui sont retenus à ce jour dans le processus de sélection nationale masculine ou féminine.
Le programme comprendra une série de points et tirs de précision, l’évaluation de parties. Ceci ayant pour but de donner la même chance à tous…

3) En 2019, les jeunes retenus dans le processus de sélection nationale se verront proposer une intégration au sein du pôle AVENIR 31 pour la saison, soit :

– ceux qui ont participé au stage de zone 2018 (Ivanovitch Diégo – Jarrassier Nicolas – Richard Nicolas)

– ceux qui ont participé au stage d’interzone 2018 (Gross Hugo – Cadilhac Cyril)

– ceux retenus au niveau National (Delahaye Adrien)

Nota : Tout jeune, qui suite à la sélection se verrait proposer une place au sein du Pôle Avenir 31 et la déclinerait pour un motif jugé irrecevable par le Président du CD 31, après avis des responsables de la structure, ne pourra se présenter à la sélection départementale 2019.

Nouveauté 2019 : la catégorie « Junior » aura le privilège de participer à quelques compétitions Séniors, ce qui permettra d’évaluer et juger les valeurs sportives de chacun (esprit d’équipe, affinité,  comportement, endurance, performance, technique, tactique) : un des facteurs déterminants, en plus du travail aux divers stages qui leur seront proposés …le résultat final permettra de composer les futures équipes retenues pour les compétitions « Jeunes » auxquelles participera AVENIR 31 pour la saison en cours !

Autour de Didier FURTON, l’encadrement d’Avenir 31 pour l’année 2019 sera composé principalement des éducateurs suivants : Isabelle BLOT, Aurélie VANDERSNICK, Alain AZEMA, Eric CADILHAC, Jean Luc LUCCHETTA, Jean Bernard VIGNERES, Cédric DELAHAYE et Cédric GACHES. Selon l’importance de la tâche, des éducateurs viendront compéter ce staff, suivant leur disponibilité ! Ils sont à votre écoute et souhaitent la réussite de vos jeune. Didier FURTON – AVENIR 31